Inclusion financière dans UEMOA: le Togo affiche une bonne performance en occupant la 3ème place du classement

Un classement sur l’inclusion financière dans UEMOA des pays a été fait par la BCEAO. Le Togo affiche un meilleur…

Parredaction Catégorie Dossiers le 9 novembre 2020 Étiquettes : , , , , ,

Un classement sur l’inclusion financière dans UEMOA des pays a été fait par la BCEAO. Le Togo affiche un meilleur taux de bancarisation stricte (TBS) dans la zone de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) en 2019. C’est ce qui ressort de ce rapport de la BCEAO portant sur l’année passée.

Un rapport qui confirme les progrès réalisés par le Togo qui occupe la 3ème meilleure performance en matière d’inclusion financière dans UEMOA avec 72,3%. Il se positionne ainsi mieux que le Burkina (70,9%) et le Sénégal (70 %).

Un taux de bancarisation strict élevé

Engagé dans une dynamique de développement sans précédent, plusieurs initiatives sont mises en place par les pouvoirs publics. C’est ce qui explique les politiques d’appui adoptées pour élargir l’accès des jeunes et femmes aux produits financiers, notamment à la microfinance.

Des dispositifs qui s’avèrent efficaces d’après les retombées positives et significatives. Ainsi, le rapport de la BCEAO sur la situation de l’inclusion financière dans UEMOA au titre de l’année écoulée confirme les progrès réalisés. Selon ce rapport qui vient d’être rendu public, le Togo affiche en effet le taux de bancarisation strict le plus élevé de la sous-région avec 25,1%.

Un taux de bancarisation élargi le plus élevé

Avec la prise en compte des utilisateurs des services de microfinance, le taux de bancarisation élargi le plus élevé a été enregistré au Togo avec 78,5%.

En 2019, la population adulte togolaise titulaire d’un compte dans les institutions susvisées dépasse donc celles du Bénin (24,8%), du Burkina (23,2%) et de la Guinée-Bissau (20,3%). Le Niger affiche, pour sa part, la performance de bancarisation stricte la plus faible de l’union (6,8%).

Au cours de la même période, le Togo ressort aussi avec le taux de bancarisation élargie (TBE) le plus élevé de l’union (largement au-dessus de la moyenne de l’UEMOA, 39,7%). En effet, le pays affiche un TBE de 78,5% et se positionne devant les pays comme le Bénin (72,2%), le Sénégal (52,0%) ou encore le Burkina (43,4%). Le Togo est donc l’un des meilleurs élèves en matière d’inclusion financière dans UEMOA.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *