Décentralisation : l’OTR outille les conseillers municipaux sur les impôts locaux au Togo

Les impôts locaux au Togo sont destinés à la gestion des collectivités territoriales. Contrairement à d’autres pays ayant une expérience…


[bsa_pro_ad_space id=4]

Les impôts locaux au Togo sont destinés à la gestion des collectivités territoriales. Contrairement à d’autres pays ayant une expérience accrue en matière de décentralisation, la collecte de ces impôts n’est pas très effective. Ainsi, l’Office Togolais des Recettes (OTR) a entreprise une initiative visant à accélérer le processus.

La direction du contrôle fiscal au commissariat des impôts à l’OTR a entrepris des séances de formation sur l’importance des impôts locaux au Togo. L’étape de Lomé s’est tenue ce lundi, 12 juillet 2021.

Lire aussi: Bonne gouvernance : la CDPA dote ses élus locaux de stratégies efficaces

Impôts locaux au Togo, l’OTR attire l’attention des collectivités

La formation offerte par l’OTR sur les impôts locaux au Togo, est destinée aux conseillers municipaux et les comptables. À travers cette initiative, l’administration fiscale et douanière du Togo entend contribuer à l’enracinement du processus de décentralisation au Togo.Décentralisation : l’OTR outille les conseillers municipaux sur les impôts locaux au Togo

À l’issue de la formation, les participants devront donc être à mesure de maitriser le mécanisme de collecte de recettes. Aussi, les conseillers ainsi que les acteurs financiers des municipalités vont se familiariser à la base de calculs des impôts.

A découvrir: le maire Kossi Aboka siffle la fin de la recréation, « il ne s’agit pas d’un commentaire composé »

Les parties prenantes vont prendre connaissance de la liste des taxes et impôts locaux applicables sur le territoire togolais. Ces séances de formation se déroulent à l’endroit des cent dix-sept (117) communes du pays.

Zoom sur quelques impôts locaux au Togo

Pour une gestion efficace des impôts locaux au Togo, il est extrêmement important que ces impôts soient connus des acteurs communaux. Selon Sama Ayewa, chef division à la direction du contrôle fiscal au commissariat des impôts, les impôts locaux sont un regroupement de taxes.

A ne pas manquer: Gestion des communes : rôles et responsabilités des ordonnateurs et comptables

Il y’a, d’une part, la taxe foncière sur les propriétés bâties, la taxe foncière sur les propriétés non bâties et la Taxe Professionnelle Unique (TPU). Les impôts locaux concernent, d’autre part, la Taxe d’Habitation (TH) ainsi que d’autres impôts qui ne sont pas trop familiers.

Il s’agit notamment du droit d’enregistrement et des droits des timbres. D’après Sama Ayewa, ces taxes moins familières entrent aussi dans les budgets des collectivités locales.

A ne pas rater: Décentralisation : « deux milliards seront répartis entre les communes », dixit Payadowa Boukpessi

Christelle A.

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *