Projet d’identification biométrique : l’exécutif franchit une nouvelle étape

Le gouvernement réuni en conseil des ministres ce 16 mars, a franchi une nouvelle étape dans la mise en œuvre…

Parredaction Catégorie Politique Société le 18 mars 2022 Étiquettes : ,


Le gouvernement réuni en conseil des ministres ce 16 mars, a franchi une nouvelle étape dans la mise en œuvre du projet d’identification biométrique. En effet, un projet de loi a été adopté en conseil des ministres ce mercredi 16 mars 2022, pour modifier la loi n° 2020-009 du 10 septembre 2020 relative à l’identification biométrique des personnes physiques au Togo.

Renforcer le cadre d’utilisation du numéro d’identification unique (NIU)

Projet d’identification biométrique : l’exécutif franchit une nouvelle étapeSelon les indications de l’exécutif, cette modification de la loi d’identification biométrique votée en 2020, s’avère nécessaire dans le cadre de la mise en œuvre du projet.La présente loi de modification a notamment pour objet de renforcer le cadre de l’utilisation du numéro d’identification unique (NIU) et de favoriser la mise en œuvre du registre social des personnes et des ménages”, indique le communiqué sanctionnant le conseil des ministres.

Par ailleurs, ce projet de modification qui sera soumis à l’assemblée nationale, devrait permettre la réorganisation de  l’Agence nationale de l’identification (ANID), qui pilote le projet d’identification biométrique.

“Elle réorganise également les missions de l’Agence nationale de l’identification (ANID) dans le but de lui permettre d’enregistrer les données nécessaires pour la gestion de la base de données du registre social des personnes et des ménages et de participer à la mise en œuvre des programmes venant renforcer la résilience et l’inclusion des populations”, apprend-on.

L’identification biométrique, un projet ouest-africain soutenu par bretton-woods

Projet d’identification biométrique : l’exécutif franchit une nouvelle étapeEn rappel, les actions de l’exécutif togolais en matière d’identification biométrique au plan national, s’inscrivent dans le cadre du Programme d’Identification Unique pour l’Intégration Régionale et l’Inclusion (WURI) en Afrique de l’Ouest. Il s’agit d’un projet régional financé par l’Association Internationale pour le Développement (IDA), filiale du groupe de la Banque mondiale pour les pays en développement.

Piloté au Togo par le ministère de l’économie numérique et de la transformation digitale et porté par la CEDEAO au plan régional, il vise la mise en place des systèmes d’identification de base qui incluent toute personne présente physiquement dans l’espace communautaire, indépendamment de sa nationalité, de sa citoyenneté ou de son statut juridique.

 

Klétus Situ

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.