Guinée : quand la candidature de Cellou Dalein Diallo fissure l’opposition guinéenne

Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition, a finalement confirmé sa candidature à la présidentielle prochaine en Guinée. L’annonce…

Parredaction Catégorie Politique le 9 septembre 2020 Étiquettes : , , ,

Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition, a finalement confirmé sa candidature à la présidentielle prochaine en Guinée. L’annonce a été faite, le dimanche 6 septembre 2020, à la sortie de la convention nationale de l’UFDG. Toutefois, elle ne fait pas l’unanimité au niveau des principaux acteurs de l’opposition guinéenne.

Suite au dépôt de candidature de Dalein Diallo pour le scrutin du 18 octobre, des voix se sont levées contre cette décision. Un choix incompris par ses alliés du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

Alors, les positions sont divergentes au sein de l’opposition ainsi que dans les rues. Le futur adversaire d’Alpha Condé promet battre ce dernier aux urnes afin de restaurer la constitution violée.

Triompher du président sortant dans les urnes

L’opposant qui appelait ardemment au boycott du scrutin en cas d’un troisième mandat d’Alpha Condé a changé de fusil d’épaules. Il s’inscrit, ainsi, dans une toute nouvelle démarche. Celle de se battre dans les urnes sans pour autant faiblir dans les rues aux côtés du FNDC. A cet effet, il voudrait être le porteur de l’espoir du peuple guinéen.

Aujourd’hui, la Guinée est dans une situation de non-droit. « Il faut obligatoirement corriger cela par un retour à un ordre constitutionnel normal », a précisé Cellou Dalein Diallo. Car selon lui, le président sortant aurait perdu la confiance du peuple. Alors, il faudrait que le peuple le sanctionne dans les urnes.

Mais, ses compagnons de lutte comme Lansana Kouyaté, ou Sydia Touré ne sont pas du même avis. Pour Sydia Touré, leader de l’Union des Forces Républicaines, « la candidature de Cellou Dalein Diallo est un point de scission au sein de l’opposition ». Pour le moment, le mot d’ordre reste maintenu. « Tout candidat à la présidentielle est automatiquement exclu du FNDC ».

Alpha Condé conforté dans sa position

Pour Karamo Nabe, Coordinateur des sections Europe du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG), le parti au pouvoir n’est point ébranlé. Car la candidature de Cellou Dalein Diallo ne suscite aucune crainte de leur part. Ceci du fait qu’il a perdu toute crédibilité en se contredisant lui-même. Il s’agit, donc, d’une volte-face sans effet sur la victoire du RPG.

Pour lui, le président Alpha Condé est sur le point d’effectuer son premier mandat sous la 4ème République. Et aussi en 10 ans, son bilan est le plus positif de tous les chefs d’Etats passés. Il a réussi à faire ce qu’aucun chef d’Etat guinéen n’avait réussi à faire auparavant. La réalisation de grandes infrastructures d’envergure telles que les barrages, les routes et autres.

Par conséquent, le chef de file de l’opposition s’attend juste participer aux élections pour après crier aux fraudes. Une plaisanterie à laquelle le peuple de Guinée ne pourra plus s’associer, a souligné le Coordinateur.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *