vendredi, janvier 27, 2023


Grogne dans le secteur bancaire au Togo : Le SYNBANK menace de faire grève

Une grève s’annonce dans le secteur bancaire au Togo. Réuni en conseil syndical ce 29 octobre 2022, le Syndicat des…

Parredaction Catégorie Société le 3 novembre 2022 Étiquettes : ,


Une grève s’annonce dans le secteur bancaire au Togo. Réuni en conseil syndical ce 29 octobre 2022, le Syndicat des employés et cadres des banques, des systèmes financiers décentralisés, des établissements financiers et des assurances du Togo (SYNBANK-Togo) a fait un amer constat. Les discussions avec le patronat autour des mesures sociales demandées par le gouvernement est au point mort.

La fin de l’année s’annonce plutôt électrique dans le secteur bancaire. Un bras de fer oppose actuellement le SYNBANK-Togo à l’Association Professionnelle des Banques et Des Établissements Financiers du Togo et le Comité des Assureurs du Togo. Un duel qui n’augure rien de bon.

Une grève imminente

En effet, la crise économique touche toutes les classes sociales. L’on se souvient que le Président de la République avait annoncé la revalorisation des salaires des fonctionnaires. Ne voulant pas s’immiscer dans le secteur privé, l’État a donc ouvert la brèche à des discussions. SECTEUR BANCAIRE

C’est ainsi que le SYNBANK a adressé des lettres aux patronats. L’intention est de réfléchir sur « comment améliorer les rémunérations dans notre corporation sachant que la nouvelle grille est en cours d’étude pour son adoption », souligne le conseil syndical. Ce dernier demande une amélioration des rémunérations des travailleurs en cette situation de vie chère et l’application effective de la convention collective dans toute la corporation sans aucune restriction ou interprétation à charge.

Selon les informations, tout porte à croire que les patrons ne veulent pas s’employer pour une issue favorable des discutions. Les syndicalistes ont donc exprimé leur mécontentement, lors du dernier conseil syndical.
“Le Chef de l’Etat demande d’aider les travailleurs, mais les patrons refusent”, a déclaré mercredi Joséphine Patasse, la secrétaire générale du SYNBANK.

Lire Aussi :  D1 Lonato : Formation des commissaires de matchs via l’outil FTF Togo Connect

Le SYNBANK prévient

Le SYNBANK exige l’ouverture de discussions concernant les mesures sociales annoncées récemment par le président Faure Gnassingbé. Outre ces mesures, les syndicalistes demandent une revalorisation des salaires et menacent de faire grève si leurs revendications ne sont pas acceptées.

« La seule possibilité pour ramener les patronats autour de la table de discussion, c’est une action de protestation et les voies réservées à cet effet par le législateur est la grève », reconnait le syndicat.

En fin de conseil, il a été précisé que les détails sur la conduite à tenir seront donnés lors d’une Assemblée Générale prévue en décembre. Pour rappel, les derniers mouvements de protestations du SYNBANK remonte à juin 2019.

Nabuch Aboubakar

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *