Le gouvernement assouplit les exigences de test PCR pour les passagers de l’Aéroaport de Lomé

Au Togo, le gouvernement a annoncé ce 28 mars, l’assouplissement des exigences liées aux tests PCR pour les passagers à…

Parredaction Catégorie Société le 29 mars 2022 Étiquettes : ,


Au Togo, le gouvernement a annoncé ce 28 mars, l’assouplissement des exigences liées aux tests PCR pour les passagers à l’arrivée et au départ de l’Aéroport International Gnassingbé Eyadéma (AIGE) de Lomé. Une annonce qui intervient une semaine après un incident en lien avec les tests PCR à l’arrivée.

Test PCR  plus obligatoires pour les personnes vaccinées 

Le gouvernement assouplit les exigences de test PCR pour les passagers de l’Aéroaport de LoméConcrètement, les assouplissements annoncées par le gouvernement  aux profits des passagers à l’arrivée et au départ de l’Aéroport International Gnassingbé Eyadéma (AIGE), concernent principalement les personnes complètement vaccinées contre le Covid19.

Pour ces dernières arrivant au Togo avec un document prouvant qu’elles sont complètement vaccinées, ce test n’est plus exigé comme document sanitaire de voyage. Elles sont également dispensées à partir de ce 29 mars du test PCR obligatoire à l’arrivée. Dans le sens inverse, les personnes complètement vaccinées au départ du Togo, pourront également se soustraire à l’obligation de test PCR comme document de voyages si le pays de destination ne l’exige pas.

Quant aux personnes non-vaccinées, les dispositions ne changent pas. Le gouvernement maintient pour ces dernières à l’arrivée l’exigence d’un test PCR négatif comme document de voyages. Elles seront donc soumises à un test PCR à l’arrivée. Dans l’autre sens, les passagers au départ du Togo qui ne sont pas vaccinés doivent présenter  un test PCR négatif comme document de voyage.

Prolongation de la durée de validité des tests

Le gouvernement assouplit les exigences de test PCR pour les passagers de l’Aéroaport de LoméL’autre assouplissement annoncé ce 28 mars par le gouvernement, est le passage de la validité des tests PCR de trois jours à cinq jours. Les voyageurs en partance du Togo, qui disposent désormais d’un peu plus de temps, ne sont donc plus tenus  d’effectuer leurs tests PCR à l’Institut d’Hygiène dans les  72 heures précédant leur départ.

Par ailleurs, précisons que le coût des tests PCR, fixé au niveau régional à 25 000 FCFA par CEDEAO, ne change pas.

 

Klétus Situ

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.