Gouvernance locale au Togo : « Nous devons nous réengager… », interpelle Florence Yawa Kouigan

La gouvernance locale au Togo est en pleine mutation. Les acteurs impliqués, ne cessent de s’impliquer dans le but de…

Parredaction Catégorie Société le 26 mai 2021 Étiquettes : , , , ,


La gouvernance locale au Togo est en pleine mutation. Les acteurs impliqués, ne cessent de s’impliquer dans le but de contribuer à assoir une véritable décentralisation. Dans ce sens, la Faîtière des Communes du Togo (FCT) a effectué une tournée nationale du 17 au 25 mai 2021 sur l’ensemble du territoire national.

Cette tournée, qui a permis au bureau de la FCT, d’aller à la rencontre des 117 communes du pays, est la première du genre depuis sa prise de fonction. A travers cette initiative, Florence Yawa Kouigan et son équipe, compte pleinement jouer leur rôle et contribuer à l’encrage de la gouvernance locale au Togo.

L’environnement au cœur de la gouvernance locale au Togo

Les échanges entre les autorités municipales et la présidente de la Faîtière des Communes du Togo (FCT) ont porté sur des sujets relatifs à la gouvernance locale au Togo. Un accent particulier a été mis sur les stratégies à mettre en œuvre afin d’aider le gouvernement à atteindre ses objectifs fixés sur le plan environnemental.

D’après Florence Yawa Kouigan, le gouvernement prévoit de planter un milliard d’arbres sur le territoire national dans les dix prochaines années. « Nous devons nous réengager pour le renforcement du couvert végétal et forestier togolais », a convié la maire de la commune de l’Ogou 1.

Si chaque commune, poursuit-elle, divise cet objectif national et fait sa part, le résultat sera atteint. Pour la femme politique, il est d’abord essentiel de s’approprier cette initiative qui est une nécessité absolue.

Ensuite, il faudrait la diffuser de façon constante dans les interventions avec les administrés. La finalité, a-t-elle expliqué à ses pairs, est « que tout le monde comprenne que les arbres sont nos amis et que tant que notre territoire sera couvert de vert, nous aurons de l’avenir ».

Créer la solidarité entre les communes pour une meilleure

En effet, la FTC a été mise en place en 2020, en remplacement à l’Union des Communes du Togo (UCT). C’est Gouvernance locale au Togo « Nous devons nous réengager… », interpelle Florence Yawa Kouiganune institution novatrice destinée à œuvrer en faveur de la gouvernance locale au Togo. La tournée du 17 au 25 mai a permis au bureau de prendre contact avec les responsables de toutes les municipalités du pays.

Essentiellement, cette tournée nationale vise à créer une solidarité entre les communes. Également, ce fut l’occasion pour le bureau de la FCT d’identifier les défis de développement auxquels sont confrontées les communes togolaises.

Cet exercice, a confié Yawa Kouigan, n’est pas simplement une promenade protocolaire au fil de la route nationale N°1.Mais, d’une grande importance pour le processus de décentralisation enclenché au Togo.

« Nous, les acteurs décentralisés, devons sans tarder, nous inscrire dans une dynamique de transformation qualitative de la gouvernance à la base, en répondant aux attentes de l’Etat central et aux besoins de nos administrés par une connaissance éclairée des meilleures pratiques de la gouvernance locale », a-t-elle souligné.

Lire aussi: Climat: l’ODEF Togo et son directeur alertent sur les problèmes climatiques et leurs conséquences

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *