Découverte : Gaba Adade Folly, le sculpteur de la pirogue griffée « Afia Mala » se confie

Gaba Adade Folly s’illustre aujourd’hui comme l’un des meilleurs sculpteurs de pirogue de sa génération et de toute la nation…

Parredaction Catégorie Culture le 19 juillet 2021 Étiquettes : , , , , ,


Gaba Adade Folly s’illustre aujourd’hui comme l’un des meilleurs sculpteurs de pirogue de sa génération et de toute la nation togolaise. Malgré son âge avancé, il s’applique quotidiennement dans ses tâches de sculpteur de pirogue. Un métier qui tend à disparaitre, du fait que la jeune génération s’y intéresse de moins en moins.

La récente œuvre du sculpteur Gaba Adade Folly a enchanté les togolais et a, pour l’occasion, fait le tour des réseaux sociaux. Depuis plusieurs semaines, cet chef-d’œuvre, pirogue griffée « Afia Mala » est érigée au bord de la plage de l’hôtel Oasis à Aného.

Exclusif: l’artiste Afia Mala, l’étoile noire n’a pas fini de rayonner

Découverte : Gaba Adade Folly, le sculpteur de la pirogue griffée « Afia Mala » se confieGaba Adade Folly, fidèle à son métier

Entre la construction de pirogue et Gaba Adade Folly, c’est une histoire d’amour. Âgé de 73 ans, le Folly s’est lancé dans l’univers de la sculpture de pirogue en 1967. Ce, après plusieurs années passées à Lomé où il pratiquait la menuiserie.

Adade Folly est très attaché à sa ville natale, Aneho, sud du Togo. C’est justement là, qu’il a appris à construire des pirogues, aux côtés du vieux Djossouvi Pana. Une fois, le secret du métier en main, il se rendit à Togoville où il aida les pécheurs à réparer leurs pirogues.

A découvrir: Togoville, une ville qui s’illustre par sa richesse historique

Après deux ans de missions, il retourna à Aneho auprès de sa famille. D’après le récit de nos confrères de Togo Réveil, Folly a pris les rênes de l’atelier de son mentor, abattu par l’âge, afin de le rendre hommage.

« Je suis obligé d’exercer à côté d’un lac ou d’un fleuve où l’on aurait besoin de moi pour tous travaux liés à la construction ou réparation de pirogue, c’est tout ce que je sais faire », raconte le septuagénaire. Mon principe de travail, informe-t-il, est que pour chaque commande je fais les comptes et après s’il y’a un reliquat je le remets au client.

Découverte : Gaba Adade Folly, le sculpteur de la pirogue griffée « Afia Mala » se confieLa diva Afia Mala, fière du travail de Gaba Adade Folly

L’œuvre révélatrice du sculpteur Gaba Adade Folly fut la pirogue griffée « Afia Mala ». Un nom qui n’est pas étranger à la population togolaise. Puisque, Afia Mala est une artiste de la chanson togolaise qui fait la fierté du Togo.

En effet, la pirogue « Afia Mala » a été construite sous l’initiative de l’hôtel Oasis. À en croire le sculpteur, la construction de cet chef-d’œuvre, regorge une histoire particulière. C’est un véritable challenge relevé. « Ça fait plaisir de contribuer au bonheur des autres parce que je sais faire de mes deux mains », s’est-il réjoui.

Découverte : Gaba Adade Folly, le sculpteur de la pirogue griffée « Afia Mala » se confieLa diva Afia Mala n’est pas restée indifférente à cette magnifique œuvre à travers laquelle, hommage lui est rendue. « Je suis très honorée de cette marque de reconnaissance à ma personne de l’hôtel Oasis d’Aného, à travers le sculpteur togolais Gaba Adadé Folly, qui a mis sur mer, une pirogue qui porte mon nom », a-t-elle écrit sur son compte Facebook.

Pour fabriquer une pirogue, Folly met un mois et demi. Il a un rythme de travail propre à lui (6h à 12h en journée et 13h à 16h en après-midi). Par ailleurs, le sculpteur déplore le manque d’engagement et d’implication des jeunes, car ils ne s’intéressent pas à la construction des pirogues.

A ne pas manquer: « Amegan » d’Afia Mala, un hommage à la Terre et une réalisation de jeunes talents togolais

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *