Togo/JMATD : la FTBC invite les organisations syndicales à s’organiser davantage pour un travail décent

La FTBC Togo invite les organisation syndicales à mieux s’organiser. Travailler, c’est bien. Mais l’idéal est d’avoir un travail décent,…



La FTBC Togo invite les organisation syndicales à mieux s’organiser. Travailler, c’est bien. Mais l’idéal est d’avoir un travail décent, qui jusqu’alors reste un défi pour bon nombre de travailleurs dans le monde. Alors, permettre à tous les ouvriers et employés d’accéder à un travail décent demeure la priorité des syndicats et organisations du monde du travail.

A l’initiative de la FTBC Togo, la journée du 07 octobre est devenue depuis 2008, la Journée Mondiale d’Action pour le Travail Décent (JMATD). Le travail décent a été initialement introduit et promu comme concept et programme en 1999 par l’Organisation internationale du travail (OIT).

la FTBC Togo prône des conditions garantissant un emploi décent

Ayao Antoine Gbandjou, Secrétaire General de la FTBC Togo (Fédération des Travailleurs du Bois et de la Construction du Togo), a donné des explications sur le concept de « Travail décent ». Selon lui, trois aspects entrent en ligne quand on parle de travail décent.

Premièrement, c’est la possibilité donnée à un individu d’exercer un travail productif et convenablement rémunéré. Le deuxième aspect porte sur le respect des conditions de sécurité sur le lieu du travail. « C’est-à-dire les conditions dans lesquelles, le travailleur doit être mis pour que le travail soit productif », a-t-il indiqué.

Enfin, un travail décent devrait offrir la possibilité de respect et de protection sociale au travailleur ainsi qu’à toute sa famille. Selon le secrétaire général de la FTBC Togo, le Togo n’est pas véritablement dans une logique de travail décent.

C’est la conclusion tirée par Antoine Gbandjou après une comparaison dimensionnelle faite dans une logique pragmatique de toutes les conditions de vies et travail des travailleurs togolais. Ainsi, il a invité les organisations syndicales à s’organiser davantage afin de parvenir à cet idéal. Celui d’un travail décent pour tous les Togolais.

Fédérer les énergies pour un travail décent pour tous

C’est la Confédération Syndicale Internationale (CSI) qui a initié la JMATD. La CSI est représentée aujourd’hui par 168 millions de travailleurs pour 311 organisations affiliées dans 155 pays. La journée du 07 octobre est l’occasion pour les syndicats et organisations œuvrant pour un travail décent de se mettre ensemble.

Ces derniers devraient donc se rallier à une vaste mobilisation mondiale impliquant un nombre élevé de personnes et comportant toute une série d’activités. Soit pour sensibiliser ou interpeller les gouvernants sur la nécessité de garantir à tout employé un travail décent.

L’emploi productif et le travail décent sont des facteurs clés pour parvenir à une mondialisation équitable et pour réduire la pauvreté. A cet effet, l’OIT a élaboré un programme pour la communauté du travail. Ledit programme repose sur quatre facteurs clés. Il s’agit de la création d’emplois, des droits au travail, de la protection sociale et du dialogue social. Par ailleurs, l’égalité entre hommes et femmes reste l’objectif transversal.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *