dimanche, octobre 17, 2021


Football : les Eperviers délivrés de la poisse au Congo ?

L’équipe nationale du Togo, les Eperviers, jouait le Congo au terme de la 4ème journée des éliminatoires de la coupe…

Parredaction Catégorie Sport le 13 octobre 2021 Étiquettes : , , , ,


L’équipe nationale du Togo, les Eperviers, jouait le Congo au terme de la 4ème journée des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022. Après plusieurs défaites enchainées, les poulains de Paulo Duarte ont brisé la chaine de la « malédiction ».

Victoire du Togo contre le CongoMardi, les éperviers ont gagné les diables rouges du Congo par 2 buts à 1 sur leurs propres installations. C’était lors du match retour comptant pour la double confrontation des éliminatoires du Mondial 2022.

Victoire libératrice des Eperviers

Cette première victoire de l’équipe togolaise dans les éliminatoires marque une nouvelle ère du football au Togo. Elle met fin à la longue traversée du désert des Eperviers du Togo et le désintérêt des amours du ballon rond.

Paulo Duarte, sélectionneur des Eperviers du TogoAvant cette confrontation, la détermination était au rendez-vous au niveau de l’équipe nationale. Pour le sélectionneur Paulo Duarte : « L’objectif comme à chaque match c’est de gagner. Après, je veux que mes joueurs travaillent bien aussi. La pelouse sera un handicap pour nous mais il faut qu’on s’adapte ».

Le capitaine Dakonam Djene, de son côté, a souligné que : « L’état d’esprit est positif. Le match nul de samedi nous a donné un peu de confiance. On est prêts, solidaire à 100% pour aborder ce match. Avec tout ce qu’on a fait, je crois que le résultat sera en notre faveur ». C’est cet état d’esprit qui a permis aux Eperviers de gagner en territoire congolais.

L’espoir renait

Malgré que ce succès des Eperviers les plaçant 2ème au classement du groupe H ne les destine pas à participer aux barrages du Mondial 2022, il donne néanmoins de l’espoir. Car le Sénégal, avec 10 points, devance largement ses suivants immédiats, en deux journées de la fin de la course, et a pris l’unique billet pour le troisième et dernier tour.

Jacques-Alaixys RomaoCependant, le match gagné par les Eperviers du Togo en terre étrangère recèle un sens fort pour le Togo. Il redonne une confiance absolue aux joueurs et au remplaçant de Claude Leroy qui s’est engagé à reconstruire l’équipe du Togo.

 

Pour rappel, les Eperviers joueront les deux dernières journées en novembre prochain à Lomé contre le Sénégal, leader du groupe, et se déplaceront en Namibie pour la dernière confrontation des éliminatoires.

Fafa A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *