Togo: le Fonds national de soutien à l’industrie cinématographique et audiovisuelle (FoNSICA) en cours d’opérationnalisation

Le Fonds national de soutien à l’industrie cinématographique et audiovisuelle (FoNSICA) devrait être opérationnel au cours des prochains mois. En…

Parredaction Catégorie Culture le 21 février 2022 Étiquettes : ,


Le Fonds national de soutien à l’industrie cinématographique et audiovisuelle (FoNSICA) devrait être opérationnel au cours des prochains mois. En effet, le fonds mis sur pied par une loi adoptée  en septembre dernier, et placé sous l’autorité du ministère chargé de la culture et du tourisme, disposera bientôt d’une réglementation devant préciser son organisation et son fonctionnement.

Consultation des acteurs de l’industrie cinématographique

Togo: le Fonds national de soutien à l’industrie cinématographique et audiovisuelle (FoNSICA) en cours d’opérationnalisationLe ministère de la culture et du tourisme, dont les experts ont lancé les travaux d’élaboration de ladite réglementation, a tenu en fin de semaine dernière, des consultations avec les acteurs du secteur dans le but de recueillir leurs attentes et propositions pour la mise en œuvre de ce fonds de soutien à l’industrie cinématographique.

Les travaux ont été dirigés pendant deux jours à l’hôtel Sarakawa par le Dr Kossi Gbényo Lamadokou, ministre de la culture et du tourisme. Ces travaux ont permis aux principaux acteurs du secteur de débattre de la forme juridique du fonds, de ses objectifs et de ses domaines d’intervention ainsi que des entités éligibles et des modes d’octroie des financements.

“Je suis fondamentalement convaincu qu’il est primordial et légitime de donner la parole aux premiers bénéficiaires de cette initiative afin qu’ils puissent s’exprimer et participer, dans un esprit collaboratif, au parachèvement du processus”, a déclaré le Dr Kossi Lamadokou.

Renforcer et autonomiser l’industrie cinématographique au Togo

Togo: le Fonds national de soutien à l’industrie cinématographique et audiovisuelle (FoNSICA) en cours d’opérationnalisationPour le gouvernement, “la création du FoNSICA est motivée par l’engagement du gouvernement de renforcer et d’autonomiser le sous-secteur du cinéma, afin de favoriser l’émergence de véritables industries culturelles et créatives, pourvoyeurs d’emplois et de richesse”. 

Notons que cette volonté de développement de l’industrie cinématographique au Togo ne date pas d’hier. En rappel, les travaux pour l’élaboration du code du cinéma et de l’image animée, adopté par l’assemblée nationale et promulgué par le chef de l’Etat en septembre dernier, avaient été lancés depuis 2017. Ainsi donc, le futur texte de loi qui précisera l’organisation et fonctionnement du Fonds national de soutien à l’industrie cinématographique et audiovisuelle, ne viendra que renforcer le cadre juridique préétabli.

Klétus Situ 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.