Togo : l’édition 2020 de la Foire internationale de Lomé annulée en raison de la Covid-19

Dans un communiqué rendu public hier mercredi, le gouvernement, par le biais du ministère du commerce, explique que le contexte…

Parredaction Catégorie Economie le 6 août 2020 Étiquettes : , , ,

[bsa_pro_ad_space id=4]

Dans un communiqué rendu public hier mercredi, le gouvernement, par le biais du ministère du commerce, explique que le contexte actuel marqué par la pandémie du nouveau coronavirus ne permet pas d’organiser un évènement d’envergure internationale.

« Pour des raisons liées à la pandémie du coronavirus, la 17ème Foire Internationale de Lomé n’aura pas lieu », lit-on dans le communiqué. « Le gouvernement présente ses excuses à tous les opérateurs économiques et au public et les rassure de l’organisation de ladite manifestation dès que la situation se serait normalisée », écrit Kodjo ADEDZE, le ministre du commerce.

La 16ème édition a battu les records

La Foire internationale de Lomé est un rendez-vous annuel d’envergure internationale qui voit la présence de milliers de visiteurs et d’opérateurs économiques. L’évènement se déroule sur deux semaines, et plus précisément au centre togolais des expositions et foires (CETEF). Placée sous le sceau de la promotion du e-commerce, l’édition 2019, qui s’est déroulée du 22 novembre au 10 décembre, a battu les records d’affluence et de participation.

En effet, 308 725 visiteurs ont été enregistrés au cours de cette édition contre 271000 pour celle de 2018. Une journée avait battu le record de visiteurs avec 65000 visiteurs enregistrés en 24 heures sur le site. 995 exposants ont été enregistrés lors de l’édition passée contre 975 en 2018.

A ces records jamais enregistrés depuis la création de l’évènement, s’ajoute la hausse de 25% des exposants étrangers venus de 17 pays. Cette édition a permis également à une soixantaine d’exposants de conclure des contrats d’affaires avec des sociétés, grâce à des rencontres (près de 300).

Quid de la Grande Quinzaine Commerciale ?

Habituellement, à la fin de la Foire internationale de Lomé, une autre manifestation foraine de renom prend le relais. Il s’agit de la Grande Quinzaine Commerciale. L’année dernière, l’évènement a ouvert ses portes sur trois grands sites. Il s’agit de la place du monument de Baguida, de l’école primaire d’AdétiKopé et l’emplacement habituel du centre-ville, c’est-à-dire en face du ministère des affaires étrangères.

Selon les responsables de la CCIT, l’objectif de cette synchronisation des sites est de rapprocher plus les populations de ces espaces d’affaires, afin de minimiser le risque d’invendus.

Sur ce registre, avec l’installation des mairies et l’avènement de la décentralisation, les communes elles-mêmes pourraient mieux s’occuper de l’organisation de ces foires dans leur différente localité. Les autorités vont-elles également annuler la Quinzaine Commerciale ? C’est la question qui taraude les esprits, surtout après l’annulation de la FIL.

Il faut rappeler que la 17ème édition de la Foire internationale de Lomé (FIL) était prévue pour se dérouler du 20 novembre au 7 décembre 2020.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *