FMI: une mission de l’institution est en séjour à Lomé dans le cadre d’une nouvelle Facilité élargie de crédit (FEC)

Lomé abrite jusqu’au 21 mars prochain une mission du Fonds Monétaire International (FMI) dirigée par le polonais Jaroslaw Wieczorek. Cette…

Parredaction Catégorie Economie le 15 mars 2022 Étiquettes :


Lomé abrite jusqu’au 21 mars prochain une mission du Fonds Monétaire International (FMI) dirigée par le polonais Jaroslaw Wieczorek. Cette mission, qui a démarré ce lundi 14 mars, fait suite aux discussions entamées entre l’institution de Bretton-Woods et l’Etat togolais en juin dernier pour une nouvelle Facilité élargie de crédit.

Ficeler un accord entre le FMI et le Togo pour un nouveau programme de Facilité élargie de crédit 

FMI: une mission de l’institution est en séjour à Lomé dans le cadre d’une nouvelle Facilité élargie de crédit (FEC)Cette mission d’une semaine a pour objectif d’accélérer et de finaliser les discussions avec la partie togolaise autour de la conclusion d’un nouvel accord pour un programme de financement en faveur du pays dans le cadre du programme Facilité Elargie de Crédit (FEC) de l’institution de Bretton-Woods.

En juin dernier, au cours des précédentes discussions, les deux parties avaient notamment passé en revue les comptes macroéconomiques, le secteur réel, les politiques monétaires et financières, la balance des paiements et les finances publiques du Togo. En rappel, le Togo avait déjà bénéficié dans le cadre de la FEC d’un programme triennal sur la période  2018-2020, soldé par une enveloppe d’aide globale de 244 millions $ (131 milliards FCFA).

Le FMI, partenaire clé de la politique économique du Togo

FMI: une mission de l’institution est en séjour à Lomé dans le cadre d’une nouvelle Facilité élargie de crédit (FEC)Par ailleurs, au-delà du programme de Facilité élargie de crédit, principal outil dont dispose le FMI pour apporter un soutien à moyen terme aux pays à faible revenu; le pays de Faure Gnassingbé bénéficie d’une panoplie d’appui de la part de l’institution basée à Washington.

En mai dernier par exemple, dans le cadre de l’allocation mondiale des Droits de Tirages Spéciaux (DTS), le Togo avait obtenu du FMI le décaissement d’une enveloppe un appui de 240 millions $ (130 milliards FCFA). De plus, aux temps forts de la crise économique engendrée par la pandémie de covid19, le pays avait bénéficié de deux décaissements d’aides d’urgence pour faire face à la crise.

 

Klétus Situ 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.