Célébration du 08 mars: les femmes syndicalistes togolaises échangent avec celles de la CNDH

 les femmes syndicalistes togolaises ont été conviées à une rencontre d’échanges par la gent féminine de la CNDH . Cette…

Parredaction Catégorie Dossiers le 12 mars 2021 Étiquettes : , , , , ,

 les femmes syndicalistes togolaises ont été conviées à une rencontre d’échanges par la gent féminine de la CNDH . Cette assise s’est tenue ce jeudi, 11 mars 2021 à Lomé autour du thème : « Leadership féminin : pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19 ».

En effet, cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale des Droits de la Femme, célébrée chaque 08 mars. En témoigne la thématique ayant conduit les débats. A travers cette action, la CNDH entend encourager les femmes à donner le meilleur d’elles-mêmes dans leurs activité quotidiennes.

les femmes syndicalistes togolaises prêtes à combattre les préjugés …

D’après la présidente de la CNDH, Nakpa Polo, la rencontre vise à amener les participantes à s’approprier le concept de leadership féminin. Aussi, a-t-elle fait constater, les femmes, de plus en plus sont nombreuses sur le marché du travail et éprouvent désormais un intérêt manifeste pour le syndicat.

« Bien qu’elles soient sous représentées dans la prise de décisions syndicales pour plusieurs raisons, entres autres l’existence de préjugés, la rigidité de certains règlements intérieurs, nombres d’entre elles n’hésitent pas à s’engager dans les mouvements syndicaux et accèdent parfois à la tête de certains syndicats », a reconnu Mme Polo. Ce qui démontre que les femmes syndicalistes togolaises sont prêtes à combattre les préjugés

Ainsi, les discussions issues de cette assise, aideront les femmes non seulement dans leurs combats contre les préjugés mais aussi dans la culture de l’excellence.

les femmes syndicalistes togolaises « Le leadership n’a pas de couleur »

C’est en tout cas le point de vue de Madame Christine Messah, communicatrice lors de cette rencontre d’échanges. D’après elle, les femmes ne se diffèrent des hommes que par leurs sexes et rien d’autres. Aussi, soutient-elle, le leadership en principe dans les faits n’a pas de couleur, un leadership est un leadership.

« Mais, c’est lorsqu’il est exercé par les femmes avec tout ce que la femme traine derrière elle comme spécificités, comme préjugés qu’on a essayé de dire leadership féminin », a fait comprendre Christine Messah. « Sinon si une femme conduit bien son équipe, si une femme arrive à faire adhérer beaucoup de gens à son opinion, à sa vision, elle est leader », a-t-elle ajouté.

Lire aussi  / JIF 2021 : les femmes de SIGMA Corporation marquent d’un sceau la journée du 8 mars

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *