vendredi, octobre 30, 2020


Personnalité : Faure Gnassingbé

Togo : ce qu’il faut retenir du parcours de Faure Essozimna Gnassingbé

Après des années de crises sociopolitiques, le Togo retrouve, sous son président actuel, le chemin d’une croissance positive et de plus en plus forte. Un progrès marqué par la mise en œuvre de grandes réformes, à travers des stratégies qui positionnent le pays sur la voie d’une transformation majeure.

 

Le Togo doit ses prouesses à un homme de vision, le président de la République Faure Gnassingbé. Depuis son avènement au pouvoir, il n’a cessé de multiplier des efforts pour consolider les bases de l’émergence du pays. Il se donne pour ambition de faire du Togo une nation économiquement, socialement et démocratiquement solide, stable et ouverte sur le monde. Découvrons le parcours et les exploits de ce grand Homme.

La personnalité de Faure Gnassingbé

Fils de Gnassingbé Eyadéma, ancien président du Togo de 1967 à 2005, Faure Gnassingbé est né le 6 juin 1966 à Afagnan dans la préfecture des lacs au Togo (région maritime). Tout jeune, il a su se démarquer par son intelligence et son habileté à apprendre.

En témoigne son brillant cursus universitaire entamé en 1977. Ce parcours a été sanctionné par une Maîtrise en Gestion obtenue à l’université Paris-Dauphine en 1989. S’en est suivi un Master of Business Administration (MBA) obtenu à l’Université George Washington en 1997.

Ces études en Economie et Relations internationales ont facilité son accession aux différents postes de responsabilités. Outre ses aptitudes intellectuelles, il se distingue également par un puissant charisme, un sens de discrétion et surtout un goût pour le travail acharné.

Faure Gnassingbé est un fin diplomate caractérisé par une capacité d’écoute et d’ouverture bien affirmée.

Après ses études, ses convictions, l’ont obligé à rentrer au pays en 1998. Cette décision serait, sans doute, motivée par sa vision de contribuer à bâtir un Togo moderne auquel il aspire tant.

Bref, un lot de compétences et expériences acquises à l’étranger qu’il a choisi de mettre au service de son pays le Togo.

La carrière politique de Faure Gnassingbé

Il a fait son entrée en politique au sein du Rassemblement du Peuple Togolais (RPT), parti fondé par son père le 30 novembre 1969. Il fut élu député en mars 1999 dans la circonscription de la préfecture de Blitta dans la région Centrale au Sud de Sokodé.

En 2003, fort de ses expériences internationales, il entra au gouvernement en occupant le poste de Ministre de l’équipement, des mines et des postes et télécommunications.

Suite au décès en 2005 du président Eyadéma Gnassingbé, père de Faure Gnassingbé, ce dernier devient président de l’Assemblé nationale à la place de Fambaré Ouattara Natchaba, hors du pays. Il sera élu, à la même occasion, président par intérim par les députés.

Faure Gnassingbé va démissionner sous la pression de l’opposition, de l’Union africaine et de la communauté internationale, car son élection comme président par intérim était une violation de la constitution togolaise. Il sera, après le retour à l’ordre constitutionnel, candidat du RPT aux élections présidentielles d’avril 2005 et élu aux suffrages exprimés.

Faure sera réélu notamment aux présidentielles du 4 mars 2010, du 25 avril 2015 ainsi qu’aux dernières élections présidentielles du 22 février 2020. Une élection gagnée à plate couture avec 72,36% des suffrages exprimés contre 4,35% pour son adversaire « historique » Jean-Pierre Fabre et 18,37% pour Agbéyomé Kodjo, qui conteste jusqu’alors les résultats des urnes.


Page suivante »