Extrémisme violent au Togo : pourquoi une réunion d’information entre gouvernement et acteurs politiques ?

Ce Jeudi, 04 août 2022, Mme le Premier ministre, Victoire Tomégah-Dogbé s’entretient avec les responsables des partis politiques. Cette rencontre…

Parredaction Catégorie Politique le 4 août 2022 Étiquettes : , ,


Ce Jeudi, 04 août 2022, Mme le Premier ministre, Victoire Tomégah-Dogbé s’entretient avec les responsables des partis politiques. Cette rencontre illustre fort bien, la ferme volonté du gouvernement togolais à lutter vaillamment contre l’extrémisme violent qui menace la stabilité du pays.

Aussi, en cette période particulière pour le pays, il est surtout question de resserrer les liens et de renforcer la dynamique de l’inclusion. Car face aux conséquences de l’extrémisme violent personne n’est épargnée. Rappelons-le, depuis quelques mois, le Togo subit dans la région des savanes, des attaques djihadistes meurtrières. Ces dernières ont déjà couté la vie aussi bien aux populations, qu’aux forces de défense et de sécurité.

Alors, mettre tous les acteurs au même niveau d’information pour une synergie d’actions contre ce fléau d’impose.

Renforcer la cohésion nationale contre l’extrémisme violent

Extrémisme violent au Togo : pourquoi une réunion d’information entre gouvernement et acteurs politiques ?« Notre détermination à protéger nos populations ne faiblira pas », avait laissé entendre Victoire Tomégah-Dogbé, face à la recrudescence du terrorisme au Togo. Alors, cette présente rencontre avec les responsables des différents partis politiques de l’opposition annonce les lueurs de cette lutte acharnée.

Selon les informations, cette rencontre va servir de cadre d’échanges constructifs avec l’ensemble des acteurs des partis politiques du Togo. Ainsi ces différents acteurs politiques seront plus informés de la situation sécuritaire délicate que traverse le pays. En conséquence, les enjeux et les réalités seront mieux appréhendés par tous, sans ambiguïté.

Par ailleurs, c’est aussi l’occasion pour le Gouvernement de présenter une nouvelle fois encore ses condoléances aux familles éplorées et sa compassion aux blessés.

Des mesures anticipatrices

Il faut le préciser, voyant venir ce mal de loin, le gouvernement togolais n’est pas resté bras ballants. Il a pris une série de mesures qui ont permis à présent de contenir la nuisance de cette menace terroriste. C’est le cas notamment avec la mise en place dès 2018, de l’opération de déploiement des Forces de défense et de sécurité dans toute ou partie des localités frontalières de la région des savanes.

Extrémisme violent au Togo : pourquoi une réunion d’information entre gouvernement et acteurs politiques ?A cela s’ajoute l’adoption en 2019 par le gouvernement, de la loi visant à renforcer la sécurité intérieure, et donnant au pouvoir exécutif, les instruments nécessaires pour faire face à des menaces sécuritaires nouvelles et durables. La Loi de programmation militaire adoptée en 2020 en vue de renforcer les moyens des armées pour remplir efficacement leurs missions, n’est pas du reste.

Contre cet extrémisme violent au Togo, le gouvernement a aussi instauré, il y a de cela quelques mois l’état d’urgence sécuritaire dans la région des savanes. Ceci pour 90 jours avec une mise en œuvre des programmes d’urgence.

En finir à tout prix avec l’extrémisme violent

Pour le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé, l’engagement contre l’extrémisme violent reste infaillible. « Je réaffirme ma détermination à lutter contre le terrorisme, afin de protéger nos populations et garantir la paix et la quiétude sur toute l’étendue du territoire », avait-il déclaré.

Tout compte fait, pour préserver l’intégrité territoriale contre cet ennemi commun, les participants à ladite rencontre feront aussi des apports constructifs après une connaissance authentique du sujet et des enjeux de l’heure. De plus, ils sont exhortés à renforcer la vigilance et à s’organiser pour être eux-aussi des acteurs de sensibilisation et d’alerte face à d’éventuelles menaces qui peuvent survenir.

 

Boscar A.

Mot Clé : extrémisme violent

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.