L’expert Jules AMENKEY, la citoyenneté responsable, est gage de la consommation locale

D’après l’expert Jules AMENKEY, “la citoyenneté responsable, est gage de la consommation locale. En effet, placée sous le thème «…


[bsa_pro_ad_space id=4]

D’après l’expert Jules AMENKEY, “la citoyenneté responsable, est gage de la consommation locale. En effet, placée sous le thème « Promotion de la consommation locale : défis et perspectives dans la mise en œuvre du PND », tout ce mois d’octobre servira à faire la promotion de la consommation locale. Cette initiative qui découle des ambitions de l’axe 2 du Plan National de Développement, qui vise à « développer des pôles de transformation agricole, manufacturiers et d’industries extractives ».

L’évènement, qui a débuté déjà le 1er octobre dernier, bat son plein et prendra fin le 31 octobre prochain selon l’agenda établi par les promoteurs.

Problématique des tenues portées lors de l’ouverture

Dans une récente sortie médiatique en lien avec la promotion du mois de la consommation locale, l’expert Jules AMENKEY, membre du comité d’organisation, a éclairé sur la problématique du code vestimentaire que certains invités ont porté lors de la cérémonie d’ouverture notamment en veste, en cravate…

En effet, pour l’expert Jules AMENKEY, l’exigence de porter une tenue qui correspond à l’évènement était mentionner sur la carte d’invitation. « L’effet regrettable qu’on a pu constater lors de la cérémonie d’ouverture, c’est peut-être parce que certaines personnalités ou invités n’ont peut-être pas fait attention aux inscriptions sur leurs cartes d’invitation qui exigeaient tout simplement d’avoir des tenues en lien avec l’évènement », a-t-il souligné.

« Et au niveau du comité d’organisation, nous en prenons acte avec tous les commentaires qui sont faits et nous nous disons déjà pour les prochaines éditions, si quelqu’un ne respecte pas le code vestimentaire qu’il faut, évidemment il n’a pas accès au site », a précisé M. Jules.

L'expert Jules AMENKEY, la citoyenneté responsable, est gage de la consommation locale

La consommation locale, ce n’est pas une affaire d’un mois selon l’expert Jules AMENKEY

En effet, pour les promoteurs, la consommation locale ne se résume pas seulement à ce mois d’octobre. Ce mois a été choisi après concertation des ministres du commerce de l’UEMOA et sur approbation du chef de l’Etat, pour accentuer les actions et inciter davantage la population à opter pour les produits Made in Togo.

« On l’a dit. Ce n’est pas une affaire d’un mois, d’une année, elle existait déjà. Nous parlons aujourd’hui de stratégie. Il faut voir ce qui marche, ce qui n’a pas marché, qu’est-ce qu’il faut prendre en compte parce que nous évoluons. Il y a des nouveaux paramètres à intégrer. C’est là l’identité dont nous parlons », a souligné le promoteur.

Pour l’expert Jules AMENKEY, il faut qu’il y ait de la citoyenneté responsable derrière pour dire « oui c’est le Togo », « c’est le Togolais, produit du Togo, et donc je me retrouve dedans ».

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *