Togo : de nouvelles exigences pour la pêche sur le Lac Nangbéto

Les activités de la pêche sur le Lac Nangbéto pourront bien reprendre. Après la longue période de repos biologique, le…

Parredaction Catégorie Société le 18 novembre 2021 Étiquettes :


Les activités de la pêche sur le Lac Nangbéto pourront bien reprendre. Après la longue période de repos biologique, le ministre en charge de l’Economie maritime, Edem Tengue vient de lever la suspension.

Cette reprise rime avec de nouvelles exigences afin de rendre plus propice et sécuriser l’environnement.

Ce qu’il faut respecter en pêchant sur le Lac Nangbéto

Togo : les nouvelles exigences pour la pêche sur le Lac NangbétoL’exercice de l’activité de pêche sur le Lac Nangbéto doit se faire dans le strict respect de certaines exigences qui aideront à un meilleur rendement.

Ainsi, pour cette reprise de la pêche sur le Lac Nangbéto, l’utilisation de filets maillants ou similaires aux moustiquaires, de bambou, d’acajou, ou encore de produits toxiques, entre autres, sur le Lac Nangbéto, est formellement interdite.

Le ‘repos biologique’, un moyen pour préserver les ressources halieutiques

Au Togo, la pêche sur le Lac Nangbeto connait annuellement un arrêt momentané. Cette phase appelée ‘repos biologique’ permet une bonne régénération des ressources halieutiques. C’est une phase qui intervient pendant la période de reproduction des poissons.

Togo : les nouvelles exigences pour la pêche sur le Lac NangbétoLe « repos biologique » permet en effet de diminuer la pression qu’exerce la pêche sur un stock. Pour être efficace, le « repos biologique » doit s’inscrire dans un dispositif incluant :

La protection des nourriceries : les jeunes poissons ont bien souvent des lieux de vie distincts de ceux des adultes. A proximité des côtes, dans les baies et les estuaires, le type de fond, la température et la nourriture conviennent à leur développement. La protection des nourriceries est vitale pour le renouvellement des stocks. C’est l’un des objectifs des aires marines protégées.

La sélectivité : la protection des juvéniles est indispensable. Elle permet aux jeunes poissons de grandir, de devenir adultes et de participer à la reproduction. Elle consiste aussi à ne pas pêcher là où se concentrent les jeunes poissons.

L’ajustement de l’effort de pêche et des capacités de capture : les ressources étant limitées, la pression de pêche doit être ajustée au potentiel de production des stocks halieutiques. L’arrêt localisé et périodique de la pêche est un moyen de réguler l’effort de pêche en limitant l’activité.

Rappelons que l’exercice de la pêche sur le Lac Nangbéto est subordonné à la détention d’un permis ou d’une autorisation valable délivrée par les services compétents.

Bernard Adzorguenu

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.