vendredi, septembre 24, 2021


Mise en œuvre du projet Ecovillages au Togo : le gouvernement franchit un pas considérable

Les différents acteurs du système environnemental s’activent pour la mise en œuvre du projet Ecovillages au Togo. L’initiative était au…

Parredaction Catégorie Société le 18 août 2021 Étiquettes : , ,


Les différents acteurs du système environnemental s’activent pour la mise en œuvre du projet Ecovillages au Togo. L’initiative était au cœur d’une rencontre les 17 et 18 aout 2021 à Lomé. Objectif, procéder à la validation des outils de développement de dix (10) nouveaux écovillages sur le territoire togolais.

Le projet écovillages au Togo est une réponse aux défis liés à l’environnement. L’initiative soutenue par le Programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD), vise à améliorer les conditions de vie des communautés dans les zones rurales.

Lire aussi: Environnement : 4 forêts bientôt aménagées

Ecovillages au Togo, 10 nouvelles localités en préparation

L’étape pilote de 2014 à 2018 a touché les villages Donomadé et Andokpomey, respectivement dans les préfectures de Yoto et de l’Avé. C’était par le biais du projet de promotion d’un développement durable et de résilience aux changements climatiques.Mise en œuvre du projet Ecovillages au Togo : le gouvernement franchi un pas considérable

Après cette phase, c’est la mise en œuvre effective du projet écovillages au Togo. Au total dix (10) villages issus de 10 préfectures (Lacs, Zio, Danyi, Akebou, Tchaoudjo, Tchamba, Kozah, Dankpen, Oti et Tône) sont concernés.

Il s’agit notamment de Folivi Joe, Bolou, Vodoumé, Ketemé, Tsafé, Tabalo, Boussoulou, Gnangbadè, Sadjibou et Posa. Au cours des travaux, les acteurs ont eu à analyser les outils proposés par les techniciens suite à la mission d’identification des localités.

Grâce aux outils de développement, il est prévu pour chacun des 10 sites, la promotion des sources d’énergies propres et accessibles. 500 hectares de forêts villageoises et individuelles destinés à la préservation de l’environnement au plan local et global sont attendus. Les promoteurs envisagent aussi la promotion des moyens d’existence durable pour l’amélioration des revenus.

Couverture forestière au Togo : l’Agence Nationale de Gestion de l’Environnement à l’œuvre

 Ecovillages au Togo pour favoriser l’accès à l’eau potable

En effet, le projet écovillages s’inscrit dans le cycle programmatique 2019-2023 du PNUD, traduisant les priorités du plan stratégique 2025 de la feuille de route gouvernementale. Cette initiative favorise l’accès à une source d’eau potable et d’énergie non polluante, d’au moins 10000 personnes en milieu rural.

Mise en œuvre du projet Ecovillages au Togo : le gouvernement franchi un pas considérableC’est ce qu’a fait comprendre le représentant du ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières, koudadzé kodjo, à l’ouverture des travaux. « Plus de 500 jeunes et 350 femmes cheffes de ménages ont leurs revenus améliorés grâce aux activités génératrices créées par le projet dans les sept écovillages actuels », a-t-il précisé.

L’initiative Ecovillage, s’est félicité l’autorité, a contribué ensemble avec d’autres projets du gouvernement, appuyés par des partenaires, à la préservation de 33.270 hectares d’écosystèmes. « 61 hectares sont reboisés de 2017 à ce jour avec 109700 plants mis en terre qui vient contribuer à l’atteinte de l’ambition Présidentielle de planter un milliard d’arbre d’ici à 2030 », a-t-il précisé.

A découvrir : Pas de voiture ce 28 septembre !

 

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *