dimanche, septembre 26, 2021


Epidémie de Choléra au Togo, le ministère tire la sonnette d’alarme

Une épidémie de Choléra au Togo semble se déclencher. En effet, il a été constaté dans le district du Golfe…

Parredaction Catégorie Santé le 18 novembre 2020 Étiquettes : , , , , ,


Une épidémie de Choléra au Togo semble se déclencher. En effet, il a été constaté dans le district du Golfe (sud du Togo). Cette maladie fait son apparition pendant que la pandémie de la Covid-19 fait sa loi dans le Grand Lomé. En effet, le ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique vient d’alerter sur des cas de choléra.

C’est à travers un communiqué de presse que le ministre Moustafa Mijiyawa a annoncé cette information aux populations togolaises. Pour l’occasion, le gouvernement assure que les mesures sont en train d’être prises afin de circonscrire l’épidémie (le cholera).

Les Togolais appelés à plus de vigilance face à cette épidémie de Choléra au Togo

D’après les services techniques du ministère de la Santé, c’est le village de Katanga qui a reçu la visite du choléra au Togo. Katanga est une localité située dans la zone portuaire. Elle est habitée majoritairement par les pêcheurs locaux.

Le ministre, indique le communiqué, invite la population à la vigilance et à l’observation des mesures d’hygiène. Celles-ci consistent d’abord à se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon. Ensuite, il faudrait bien protéger les aliments contre les mouches et la poussière. Enfin, les populations devraient faire leurs besoins dans les latrines.

Epidémie de Choléra au Togo, le ministère tire la sonnette d'alarme

Le choléra au Togo, l’allié du manque d’hygiène

Le choléra au Togo est une maladie datant des années 1854. C’est une toxi-infection entérique épidémique contagieuse due à la bactérie Vibrio choleræ, ou bacille virgule. La maladie se limite strictement à l’espèce humaine et est très mortelle.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le choléra entraîne chaque année environ cent mille morts pour 4 millions de cas recensés. Cette maladie microbienne se développe le plus souvent en saison pluvieuse.

Le choléra au Togo se caractérise par des diarrhées brutales et très abondantes (gastro-entérite) menant à une sévère déshydratation. « Toute personne faisant une diarrhée liquide abondante associée ou non à des vomissements doit être immédiatement conduite au Centre de santé le plus proche pour une prise en charge adéquate », a précisé le ministre dans le communiqué.

La contamination du choléra se fait par divers moyens dont d’origine fécale. L’on peut contracter la maladie aussi en consommant des aliments ou boissons souillés.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *