PEUL III : le sport pour un meilleur cadre de vie et protéger l’environnement

Le Projet Environnement Urbain de Lomé (PEUL III) est entré dans sa composante 4 : « Sport et Développement »….

Parredaction Catégorie Société le 30 octobre 2021 Étiquettes :


Le Projet Environnement Urbain de Lomé (PEUL III) est entré dans sa composante 4 : « Sport et Développement ». L’appel à projet lancé en ce sens, en mars dernier, a primé ses lauréats. Il s’agit des associations et fédérations sportives togolaises.

Le PEUL III est financé par l’Agence Française de Développement (AFD). Au total, 13 projets ont été retenus et primés. Dix (10) d’entre eux sont portés par des associations sportives et trois (3) par des fédérations sportives.

PEUL III, un projet qui allie sport et environnement

Cet appel à projets ambitionne d’être une vitrine pour les initiatives sportives qui contribuent à la promotion des bonnes pratiques environnementales. Mais aussi qui renforcent l’implication citoyenne de la population dans la gestion de l’environnement urbain.

PEUL III : le sport pour un meilleur cadre de vie et protéger l'environnementDans le cadre du PEUL III, le District Autonome du Grand Lomé (DAGL) mettra tout en œuvre pour accompagner les projets qui portent une stratégie ambitieuse de promotion des activités sportives sur son ressort territorial. Des projets fondés sur des actions de sensibilisation de la population sur les bons comportements à observer dans la gestion des déchets. Et qui intègrent les aspects de genre et vulnérabilité liée au handicap physique.

« Le sport n’est pas seulement une responsabilité à assumer en matière environnementale, il a aussi le devoir de porter le message écologique auprès de son public. Sensibiliser et responsabiliser, voilà une mission que nous attendons. J’attends beaucoup de vous et j’espère que vos initiatives pourront contribuer à l’amélioration de nos cadres de vie dans le grand Lomé », a indiqué le Secrétaire Général pi, Tagba A. Tchalim.

« Cet appel à projet et environnement c’est également pour favoriser la sensibilisation et la prise de conscience des actions qui permettraient d’allier aux pratiques sportives et protection de l’environnement », a pour sa part indiqué Jildaz Evin, Directeur adjoint de l’AFD, promoteur du PEUL III.

Les femmes du marché d’Agoè Assiyéyé mises à contribution

Les femmes du marché d’Agoè Assiyéyé seront mises à contribution dans la mise en œuvre de la composante 4 du PEUL III. Pour l’ONG Initiative pour un développement Durable en Afrique, le travail se fera avec les femmes du marché d’Agoè Assiyéyé en deux phases.

« La première phase consistera à former les femmes sur la pratique du sport pour l’amélioration de leur état de santé. La deuxième phase permettra de sensibiliser les femmes sur la protection de l’environnement surtout du marché d’Agoè assiyéyé et de les amener à faire des actions pour rendre le marché et ses environs pollués par les sachets plastiques propres », a confié Madame ZEWU Afiavi Akpéné, Directrice de l’ONG Initiative pour un développement Durable en Afrique, l’une des lauréates de l’appel à projets.

Rappelons que cet appel à projets dans le cadre du PEUL III, est financé à hauteur de 35 millions FCFA soit une enveloppe financière de 2.000.000 FCFA pour chaque association sportive et 5.000.000 de F CFA pour chacune des fédérations sportives.

Lire aussi: Couverture forestière au Togo : l’Agence Nationale de Gestion de l’Environnement à l’œuvre

 

Bernard A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.