Enseignement au Togo: accord tripartite entre l’Université de Lomé, l’ARMP et l’ENA

L’enseignement au Togo vient de connaitre un nouvel élan. En effet, l’Université de Lomé dans sa dynamique de développement a…

Parredaction Catégorie Dossiers le 9 mars 2021 Étiquettes : , , , , , ,

L’enseignement au Togo vient de connaitre un nouvel élan. En effet, l’Université de Lomé dans sa dynamique de développement a signé une convention de partenariat avec deux organes publics importants. Il s’agit de l’Autorité de Régulation des marchés publiques ARMP et de l’École Nationale d’Administration ENA.

Cet accord se traduit par l’ouverture d’un parcours master en Ingénierie de la commande publique à l’Université de Lomé en présence des représentants de ces institutions. Une nouvelle très profitable pour l’enseignement au Togo. A travers cette convention, les trois structures s’inscrivent dans une relation de symbiose institutionnelle afin de répondre efficacement à la problématique de la formation professionnelle centrée sur la commande publique.

Un accord profitable pour l’enseignement au Togo

Cet accord d’une durée de cinq (5) ans renouvelable, marque une nouvelle ère dans le secteur de l’enseignement au Togo. Il met fin au manque de professionnels constaté dans le domaine de la commande publique au Togo. Il détermine les modalités d’organisation administrative, pédagogique et financière de la formation. Ainsi, pour assurer la réussite de cette initiative commune, un comité de suivi, un conseil scientifique et une équipe d’animation pédagogique (EQAP) ont été créés.

A l’occasion de la signature de la présente convention tripartite, les participants ont réparti les charges en fonction de leurs capacités et de leurs domaines d’intervention. Elles s’engagent donc à contribuer efficacement à l’atteinte des objectifs fixés. Ainsi, le trio s’assigne, de « couvrir des aspects aussi bien stratégiques qu’opérationnels de gestion des marchés publics » et de relever et professionnaliser la fonction de passation des marchés publics.Enseignement: accord tripartite entre l’Université de Lomé, l’ARMP et l’ENA

Rôle des acteurs

L’Université de Lomé s’engage, entre autres, à accueillir la formation diplômante et à coordonner toutes les liaisons avec l’ARMP et l’ENA d’une part. Aussi, l’instance universitaire pourra désigner un noyau de formateurs et organiser les enseignements dans les différentes filières suivant les modules de cours de formation d’autre part. Il fournira aussi à chaque début d’année académique, un tableau récapitulatif des formateurs ainsi que toutes les pièces administratives attestant de leurs qualifications. Ce qui constitue donc une aubaine pour l’enseignement au Togo.

L’École Nationale d’Administration (ENA), pour sa part, s’engage à identifier et faire participer les professionnels de l’administration publique à la mise en œuvre des actions de formation. L’institution de formation participera aussi à la validation des programmes de cours sur les normes et principes de la commande publique et à l’évaluation entre autre des cours dispensés sur les normes et principes de la commande publique.

De son côté, l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) s’engage, à assurer la tutelle institutionnelle et technique du programme de partenariat. L’agence gouvernementale s’assurera aussi de la supervision de la formation par un suivi régulier du déroulement des formations et en veillant au respect des obligations légales, réglementaires et conventionnelles.

Lire aussi – Togo / Accord de Bangui : le parlement donne le feu vert pour l’adhésion

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *