Energy Generation lance un programme de formation en entrepreneuriat solaire

La structure d’accompagnement à l’entrepreneuriat innovant, Energy Generation, vient de lancer un appel à candidatures pour un programme de formation…

Parredaction Catégorie Société le 18 février 2022 Étiquettes : , ,


La structure d’accompagnement à l’entrepreneuriat innovant, Energy Generation, vient de lancer un appel à candidatures pour un programme de formation en Entrepreneuriat solaire. Soutenu par l’Agence de Coopération Allemande (Giz) dans le cadre du Challenge Call, énergie verte pour les citoyens d’Afrique (GBE), ce programme est destiné aux citoyens togolais, béninois, ivoiriens et sénégalais.

Former une soixantaine d’entrepreneurs solaires

Energy Generation lance un programme de formation en entrepreneuriat solaireA l’issue du processus de recrutement, soixante candidats (soit 15 par nationalités) seront sélectionnés pour intégrer le programme de formation. Durant trois mois, du 9 mai au 9 août 2022, les lauréats du programme bénéficieront de divers modules alliant formation technique et formation commerciale avec à la clé la possibilité d’un financement d’amorçage pour les meilleurs projets d’entreprises.

“Les modules auront lieu en présentiel, de 8h30 à 17h30 du lundi au vendredi. La présence à l’ensemble des modules est obligatoire. La période d’accompagnement s’étendra jusqu’en juin 2023 et pourra être réalisée à distance si besoin”, précise l’appel à candidatures consulté par Lomegraph.

Une expertise reconnue dans l’accompagnement à l’entreprenariat solaire

Energy Generation lance un programme de formation en entrepreneuriat solaireFondée et installée à Lomé par la franco-congolaise Astria Fataki, décrite par certains comme étant une Business & Energy School, la structure d’accompagnement à l’entrepreneuriat innovant a construit une expertise reconnue dans le secteur des énergies renouvelables, plus spécifiquement dans l’accompagnement d’entrepreneurs évoluant dans l’énergie solaire.

“Le solaire représente une véritable opportunité de création d’emplois pour les jeunes tout en participant au développement socio-économique des zones rurales africaines”, peut-on lire sur le site internet de l’incubateur.

Une expertise qui lui permet de bénéficier du soutien de diverses organisations internationales, notamment du groupe EDF, de l’Organisation internationale de francophonie, de l’Agence française de développement ou encore de l’Ambassade de France au Togo. L’organisation a également mis en place trois cursus académiques inédits de 2 ans comprenant 16 mois de cours et 4 mois de stage en entreprise.

Klétus S.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.