élections présidentielle en Afrique 2020


L’année 2020 n’est pas du tout une année heureuse pour l’Afrique, en raison de la pandémie à la Covid-19 qui affecte les économies, mais aussi du terrorisme galopant. C’est dans ce contexte que certains pays du continent s’apprêtent à organiser des élections présidentielles. Certaines font planer le spectre de violences et troubles sociaux. Revenons sur certaines dates marquantes de ces rendez-vous électoraux importants dans ces pays.

Les élections présidentielles en Afrique de l’ouest : Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, au Ghana

L’élection présidentielle au Burkina Faso est prévue pour le 22 novembre 2020. Mais, des doutes planent sur la tenue du scrutin à cette date. Ils sont dus au fait que le pays subit de plein fouet des attaques récurrentes de groupes terroristes. Ce qui rende difficiles les conditions sécuritaires pour une élection crédible. De même, le premier tour de ce scrutin sera couplé avec les élections législatives.

Trois candidats sont déjà déclarés pour cette élection présidentielle. Il s’agit du président sortant, Rock Marc Christian Kaboré (63 ans) du MPP et qui brigue un deuxième mandat, Eddie Komboigo (60 ans) du CDP et Zéphirin Diabré de l’UPC. C’est la deuxième élection présidentielle après la chute de l’ancien président Blaise Compaoré en 2014, à la suite d’un mouvement populaire. Rock Kaboré a été élu en 2015 dès le premier tour avec un peu plus de 53% des voix. La situation sécuritaire actuelle du pays met en mal son bilan, après 5 années d’exercice de fonction. Mais, de certains points de vue, il reste le principal favori.

Les ivoiriens, quant à eux, iront dans les urnes le 31 octobre prochain pour élire leur président pour les cinq prochaines années. Le recensement électoral s’est déroulé du 10 au 31 juin 2020. La publication de la liste électorale définitive est attendue. Mais, plusieurs situations font planer le risque de troubles dans le pays.

L’ancien président Laurent GBAGBO et celui de Guillaume SORO ne figurent pas sur la liste des candidats. Leurs noms ont été radiés. A cela s’ajoute la candidature de l’actuel président, Alassane Ouattara, qui veut briguer un troisième mandat. Un mandat très controversé. Plusieurs appels à manifester ont été lancés sur les réseaux sociaux ces dernières heures. Lundi dernier, plusieurs mouvements ont été observés à Abidjan et ses environs ainsi qu’à l’intérieur du pays.

L’ex-président, Laurent GBAGBO, renversé en 2011, a également manifesté son désir de rentrer chez lui, en allant faire une demande de passeport ordinaire auprès de l’ambassade de Côte d’Ivoire en Belgique. Mais, la délivrance du passeport traine. Son retour en Côte d’ivoire, qui n’est pas pour le moment certain, hante énormément la présidentielle prochaine.
En Guinée, l’élection présidentielle aura lieu le 18 Octobre prochain. Le RPG, le parti au pouvoir, a désigné le candidat sortant, Alpha Condé, comme son porte-flambeau pour ce scrutin. Même si ce dernier n’a pas encore extériorisé son acceptation, il n’a pas non plus exclu la possibilité de briguer ce troisième mandat.

En cas d’acceptation, Alpha Condé aura en face de lui Ousmane Kaba du PADES et Cellou Dalein Diallo de l’UFDG (opposition). Le nouveau président élu fera un mandat de six ans au lieu de 5 ans précédemment, conformément aux dispositions de la nouvelle constitution adoptée en 2020 au cours d’un referendum boycotté par l’opposition. A travers cette nouvelle constitution, les portes d’un troisième mandat s’ouvrent à Alpha Condé. Un mandat de trop, selon ses opposants.

A moins d’un changement de programme, les Ghanéens iront voter le 07 décembre 2020, soit pour reconduire Nana Akuffo-Addo du NPP, qui finit son premier mandat, ou soit pour ramener aux affaires l’ancien président John Mahama de NDC.

En tout cas, ce sont les deux favoris du scrutin. L’actuel président Nana Akuffo-Addo semble avoir le soutien de l’ancien président Rawlings. Il a placé son mandat sous le sceau de la relance économique du Ghana, en encourageant et en valorisant la consommation locale.

Les présidentielles en Tanzanie, en Centrafrique, aux îles Seychelles

La Tanzanie est le seul pays de l’est qui organisera une élection présidentielle cette année 2020. Elle aura lieu précisément à la date du 28 octobre prochain et opposera le président sortant, John Magufuli du parti Chama cha Mapinduzi, et Edward Lowassa du parti pour la démocratie et le progrès. Le président sortant brigue un second et dernier mandat.

En Centrafrique, le premier tour de l’élection présidentielle aura lieu le 27 décembre prochain. Le deuxième tour aura lieu 14 jours plus tard. Le pays continue de traverser une crise sans précédent, sur le plan économique et sécuritaire. Les groupes armés continuent d’imposer leur loi et les violences sont de plus en plus récurrentes.

L’actuel président, Faustin-Archange Touadera sera opposé à François BOZIZE chassé du pouvoir en 2013. Ce dernier a annoncé sa candidature en catimini le 25 juillet dernier. Ce scrutin prévu est considéré comme à haut risque. Les deux tiers du pays sont toujours contrôlés par des groupes armés, malgré un accord de paix signé en février 2019 à Khartoum au Soudan entre le gouvernement et 14 milices.
Alors qu’il est toujours sanctionné par les Nations Unies pour son rôle dans la crise de 2013 au cours de laquelle il est accusé d’avoir soutenu des milices antibalaka, François Bozizé s’est présenté, lors de l’annonce de sa candidature, comme le candidat de la « réconciliation », de « l’unité ». Il appelle au « rassemblement » d’autres partis derrière sa candidature, dans ce pays qui est l’un des plus pauvres du monde.

L’ile des Seychelles fera aussi face à un rendez-vous électoral en octobre prochain. Il s’agit de l’élection présidentielle qui opposera le candidat sortant, Danny Faure du parti United Seychelles (US), à une opposition divisée. Plus de 50 000 personnes sont inscrites sur les listes électorales aux Seychelles.

Les élections auront lieu les 22, 23 et 24 octobre prochains. « Pour les deux premiers jours, les personnes situées dans les îles éloignées se rendront aux urnes. Le dernier jour sera en revanche consacré aux électeurs de Mahe », a précisé le 5 juin dernier, le président de la commission électorale.

Dates élections présidentielle en Afrique 2020

 
Pays Date
Burkina Faso 22 Novembre 2020
Burundi 20 mai 2020
Côte d’Ivoire 31 octobre 2020
Ethiopie 2021
Ghana 7 December 2020
Guinée 18 octobre 2020
Malawi 23 juin 2020
Niger 27 décembre 2020
République centrafricaine 2020
Seychelles 2020
Somalie 2020
Tanzanie 28 octobre 2020
Tanzanie 22 février 2020