Togo/Sport : « Stabilité », seule liste en lice dans la préfecture d’Agoe-Nyivé se dévoile

Le processus de l’élection des districts préfectoraux entrepris par la Fédération Togolaise de Football (FTF) se poursuit. Dans chaque préfecture,…

Parredaction Catégorie Sport le 8 septembre 2020 Étiquettes : , , , , , , ,


Le processus de l’élection des districts préfectoraux entrepris par la Fédération Togolaise de Football (FTF) se poursuit. Dans chaque préfecture, des acteurs impliqués s’activent pour faire aboutir la démarche. La préfecture d’Agoe-Nyivé a enregistré qu’une seule candidature. Celle de la liste « Stabilité ».

Comme le dit certains observateurs sportifs, il n’y aura pas de suspens à cette élection prévue pour le 15 septembre. Et pour cause, la liste « Stabilité » est la seule en course dans ce district préfectoral. Samedi, 05 septembre, le programme d’action de ladite liste a fait l’objet d’une conférence de presse.

Un accent mis sur la formation

La liste « Stabilité » est conduite par Sodjinè Komlan Aziamale. Selon lui, cette élection doit constituer le « soubassement du football dans la préfecture ». En effet, la rencontre de présentation officielle a réuni les clubs affiliés aux anciens districts d’Agoè et de Zanguera.

La liste « Stabilité » entend redynamiser le football. Ainsi, Sodjinè Komlan Aziamale et son équipe comptent s’atteler sur la formation de tous les acteurs du football. Il s’agit en particulier des entraineurs, des journalistes ainsi que des arbitres.

Aussi, ils comptent beaucoup mettre l’accent sur les compétitions. L’équipe fera jouer tout le monde dans le district notamment les filles, les jeunes, adultes et séniors.

Election des districts préfectoraux, la priorité sur le football à la base

La liste « Stabilité » veut faire du football à la base une priorité. « Pour nous, c’est hyper important de mettre l’accent à ce niveau-là, parce que nous en souffrons énormément », a indiqué Sodjinè Komlan Aziamalé.

D’après lui, le district ne dispose pas d’équipe de jeunes assez talentueuses et compétitives. Pour gagner ce pari, il faudrait faire régulièrement jouer les U11, U13, U15, U17, U20 et les séniors. Aussi, il y a nécessité de maintenir l’organisation de la coupe de la préfecture initié par les prédécesseurs.

En rappel, l’élection des districts préfectoraux s’inscrit dans le cadre des réformes engagées par la FTF depuis 2016.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *