Egypte : Abdel Fattah al-Sissi, Super Prix Grand Bâtisseur 2020

Initié par Barthelemy Kouamé, Directeur de publication du site Acturoutes.info, le Super Prix Grand Bâtisseur est le rendez-vous incontournable des…

Parredaction Catégorie Société le 17 juillet 2020

[bsa_pro_ad_space id=4]

Initié par Barthelemy Kouamé, Directeur de publication du site Acturoutes.info, le Super Prix Grand Bâtisseur est le rendez-vous incontournable des acteurs de l’innovation dans les infrastructures de transport. Prix de récompense du leadership personnel, outil de réalisation des travaux qui concourent à l’amélioration des conditions de vie des populations, le Super Prix Grand Bâtisseur du trophée Babacar NDiaye 2020 a été décerné à Abdel Fattah al-Sissi, président de l’Egypte.

Qui est Abdel Fattah al-Sissi ?

De carrière militaire et loyale au régime égyptien, Abdel Fattah al-Sissi se démarque rapidement par ses compétences et se voit nommé directeur des services de renseignements militaires par Hosni Moubarak. Il a été nommé, en 2011, ministre de la défense par Mohamed Morsi, puis vice-premier ministre. Il destitue ce dernier par un coup d’état en juillet 2013 et se fait élire le 28 mai 2014 avec 91,1% des suffrages. Président de la République arabe d’Egypte qu’il gouverne jusqu’à ce jour.

Trophée Bababcar NDiaye 2020, Abdel Fattah al-Sissi

Succédant à Mohamed Morsi, Abdel Fattah al-Sissi, au-devant de la scène politique égyptienne, a œuvré pour l’amélioration des conditions de vie de sa population. A son actif, trois grands projets à savoir : le projet de la station de métro d’Héliopolis au Caire, le projet du pont suspendu sur le Nil et les projets d’extension du port de Damiette et de réhabilitation de la ligne ferroviaire Tanta-Mansourah-Damiette.

Tous ces projets ont contribué à faciliter la mobilité des personnes et des biens en créant des opportunités d’affaires et d’emplois. Ce qui fait de lui le principal innovant et Super Prix Grand Bâtisseur-Trophée Babacar NDiaye 2020.

En effet, sortant en 2014 sa « carte du futur », il a donné une nouvelle vision au pays avec 36 complexes urbains touristiques, plusieurs nouvelles villes, des centres industriels dans 22 villes, une expansion du Caire. En 2017, al-Sissi lance le projet national pour le développement du Sinaï. Un projet visant à construire des routes, des ponts, des installations de services et logements. Ce qui a permis le développement de cette région et la décentralisation des populations depuis la vallée du Nil vers le désert de l’Est et des activités marquées par une hyperpolarisation du grand Caire qui connait des dysfonctionnements comme la pollution, le manque d’espace vert, le surpeuplement, la congestion de la circulation.

Ces grands projets de 2015 à 2017, puis ceux actuel ont permis à Abdel Fattah al-Sissi d’ériger son pays au rang des pays les plus innovants dans une démarche émergente.

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *