dimanche, octobre 17, 2021


Togo : des efforts soutenus pour un cadre de vie décent aux populations, Me Tsolenyanu

Pour un cadre de vie décent adapté aux changements climatiques, le monde entier célèbre, ce lundi 04 octobre 2021, la…

Parredaction Catégorie Société le 4 octobre 2021 Étiquettes : , , ,


Pour un cadre de vie décent adapté aux changements climatiques, le monde entier célèbre, ce lundi 04 octobre 2021, la journée mondiale de l’habitat. A cette occasion, le Ministre de l’urbanisme, de l’habitat et de la réforme foncière, Me Koffi Tsolenyanu a livré un message dans lequel il expose les ambitions du Togo en matière d’habitat et de logements.

Ministre de l’urbanisme, de l’habitat et de la réforme foncière
Me Koffi Tsolenyanu, Ministre de l’urbanisme, de l’habitat et de la réforme foncière

L’équipe gouvernementale dirigée par Madame Victoire Tomegah-Dogbé s’est engagée dans un vaste programme d’amélioration du cadre de vie des populations togolaises dans les villes et les campagnes. Cet engagement est perceptible à travers la feuille de route gouvernementale 2020-2025 et vise à assurer un logement décent pour tous.

Pour y arriver, le gouvernement mise, a indiqué le ministre de l’urbanisme, de l’habitat et de la réforme foncière, sur les investissements publics en faveur des secteurs sociaux de base pour promouvoir le développement humain en lien avec les Objectifs de Développement Durable (ODD).

Cadre de vie convenable et écolo

ODD 11: Villes et communautés durables
ODD 11: Villes et communautés durables

Le thème choisi pour célébrer cette journée est : « Accélérer l’action urbaine pour un monde sans Carbone ». A travers ce thème, la communauté internationale entend mettre un accent particulier sur une adaptation des pratiques et techniques de construction des logements décents aux actions de lutte contre le réchauffement climatique. Elle encourage, par ce fait, des constructions qui n’hypothèquent pas le développement des générations futures.

 

Ainsi, au Togo, de grands projets sont en cours sur l’étendue du territoire national en vue de mettre à la disposition des populations un cadre de vie décent et bien amélioré. L’objectif étant de construire, à l’horizon 2025, au moins 20 000 logements répartis sur l’ensemble du territoire togolais.

Pour Me Koffi Tsolenyanu, « Les actions du gouvernement en matière de logement se traduisent déjà par la réalisation de plusieurs projets de construction dans notre capitale, notamment la cité Mokpokpo, la cité des Anges, la cité Renaissance et Well-city ».

Les projets additionnels

WELLCITY
Les chantiers de construction des logements de WELLCITY

Pour le gouvernement togolais, l’amélioration du cadre de vie de la population passe, également, par d’autres projets d’envergure que sont : projets d’assainissement et de salubrité publique concrétisé par la création, d’une part, de l’Agence Nationale de l’Assainissement et de la Salubrité Publique (ANASAP). D’autre part, la mise en place des Projets d’Infrastructures et de Développement Urbain (PIDU) constitue un pan important de l’ambition de l’exécutif togolais.

 

Dans cette optique, un financement a été accordé aux universités publiques et centres de recherche ainsi qu’aux professionnels de l’habitat pour un renforcement des capacités à produire non seulement un habitat décent, mais aussi à développer une urbanisation contrôlée sur la base d’une architecture résiliente.

La finalité est d’aider les ménages qui sont pour la plupart des auto-promoteurs de leurs logements à travers des filières informelles. Car ces derniers sont en marge des canaux officiels de fourniture de logements et de la politique d’un cadre de vie décent, en ne respectant pas les normes urbanistiques de protection de l’environnement. Cette situation constitue un gros défi pour le gouvernement qu’il compte relever.

Fafa A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *