vendredi, septembre 24, 2021


Education au Togo : de bonnes performances enregistrées entre 2010 et 2018

L’éducation au Togo a servi de cadre d’une enquête menée ces dernières années par le Partenariat Mondial pour l’Education (PME)….

Parredaction Catégorie Culture le 18 août 2020 Étiquettes :


L’éducation au Togo a servi de cadre d’une enquête menée ces dernières années par le Partenariat Mondial pour l’Education (PME). De cette étude, ressort le caractère inclusif qui marque l’éducation au Togo et sa capacité à offrir une formation adéquate aux jeunes. Tout cela, grâce aux multiples reformes réalisées dans ce secteur.

En effet, le Togo s’est engagé, depuis 2005, dans une démarche visant à rehausser le niveau du système éducatif. Cette initiative qui s’est intensifiée à partir de 2010 porte à présent des fruits.

Des chiffres encourageants pour l’éducation au Togo

Le PME a pour principale mission d’œuvrer à offrir à 870 millions d’enfants de la qualité en terme d’éducation au Togo. Pour mener à bien son enquête au Togo, l’organisme a mené des investigations auprès des différents ministères chargés de l’éducation au Togo. Il s’est basé aussi sur l’étude documentaire ainsi qu’une analyse de bases de données.

A l’issue de l’étude, les experts ont apprécié la qualité du système éducatif togolais. Le Taux Brut de Scolarisation (TBS) dans l’enseignement primaire a augmenté de 112 à 149% dans la période de 2007 à 2017.

L’étude révèle une baisse de redoublement (de 21,5 à 13,7%) dans l’enseignement primaire. Toutefois, le taux brut d’admission au Certificat d’Etudes de Premier Degré (CEPD) est passé de 76 à 91%. Pendant ce temps, les admissions au Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) ont progressé à 48%, contre 41% en 2010. Les inscriptions au niveau du supérieur ont augmenté. Pour 100.000 habitants, on dénombre 1256 contre 977 inscrits.

Les stratégies déployées

Pour réaliser ses prouesses enregistrées à l’issue de l’enquête du PME, le Togo a mis en place plusieurs mesures considérables. Celles-ci consistent au renforcement de la qualité des services éducatifs, en la formation et l’encadrement des enseignants ainsi qu’en l’amélioration des infrastructures d’accueil.

Aussi, les frais de scolarité au primaire sont gratuits depuis plusieurs années. Il est à noter que le Togo a déployé des moyens pour favoriser l’équité genre et l’inclusion. D’où l’augmentation entre autres du taux d’achèvement des filles en cycle primaire. Il est passé de 80 à 91,7%.

Egalement, 308 cantines scolaires ont été installées en milieu rural. Ces dernières ont touché plus de 85 000 apprenants. Les cantines ont boosté le taux de fréquentation et limiter la déperdition scolaire. Par ailleurs, des écoles ont été dotées en eau potable à travers la construction de plus de 300 forages. Plus de 2500 latrines ont été construites dans les écoles.

Lire aussi: https://lomegraph.com/togo-scandale-sexuels-dans-des-ecoles-a-lome-le-mea-culpa-des-eleves-au-peuple-video/

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *