Togo / UEMOA : Kako Nubukpo apporte son expertise

L’économiste togolais Kako Nubukpo a été nommé conseiller du président de la Commission de l’UEMOA, Abdallah Boureima. Il représentera ainsi…


L’économiste togolais Kako Nubukpo a été nommé conseiller du président de la Commission de l’UEMOA, Abdallah Boureima. Il représentera ainsi le Togo dans cette instance dès avril prochain, en remplacement de son compatriote Georges Essowè Barcola, jusque-là Commissaire au Département des Services Administratifs et Financiers (DSAF).

En poste en tant que Doyen de la FASEG (Faculté des Sciences Economiques et de Gestion) de l’Université de Lomé, il quitte donc le monde universitaire pour la cause régionale.

Une nomination méritée pour l’économiste togolais Kako Nubukpo

L’ancien ministre togolais de la prospective a lui-même fait l’annonce, sur les réseaux sociaux, confirmant ainsi la rumeur. « Comme vous le savez, je travaille sur la question monétaire de nos nations depuis 20 ans maintenant, ceci est avant tout un devoir. J’en profite pour vous annoncer ma nomination en tant que conseiller économique du président de la commission de l’UEMOA », a-t-il indiqué sur LinkedIn.

L’universitaire et haut-fonctionnaire togolais est un des plus emblématiques critiques du Franc CFA, la monnaie commune aux huit (8) États membres de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine. Il avait par ailleurs en 2017 quitté le gouvernement du fait de ses positions sur les questions relatives à la monnaie ouest africaine.

Une meilleure vitrine pour ses convictions ?

Son arrivée à l’UEMOA intervient à un moment où la question de la réforme du Franc CFA et le passage à l’Eco – la monnaie régionale de la CEDEAO – sont d’actualité. Cette nouvelle opportunité est une tribune plus adéquate pour mieux mener sa bataille contre l’ex-franc des Colonies françaises d’Afrique, et mieux préparer l’avènement de l’Eco dans les huit pays de la région.

L’économiste togolais Kako Nubukpo n’avait d’ailleurs pas caché sa réprobation des derniers changements au niveau du Franc CFA annoncés pour fin 2019 par les présidents ivoiriens Alassane Ouattara et français Emmanuel Macron, dénonçant le maintien de la parité avec l’euro. L’économiste togolais Kako Nubukpo avait annoncé les états généraux de la monnaie régionale de l’UEMOA en avril prochain à Lomé. Ces assises devront regrouper des intellectuels autour d’une problématique qui en définitive sera au cœur de ses actions.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *