Droits de l’Homme : Forum Virtuel des jeunes organisé par Amnesty International Togo

Le Forum National des Jeunes d’Amnesty International Togo s’est tenue virtuellement du 09 au 10 octobre 2020. La Covid-19 n’aura…

Parredaction Catégorie Dossiers le 13 octobre 2020 Étiquettes : , , , , ,

Le Forum National des Jeunes d’Amnesty International Togo s’est tenue virtuellement du 09 au 10 octobre 2020. La Covid-19 n’aura donc pas eu raison de cette édition 2020. Les divers sujets abordés portaient sur la technologie et la gestion des comptes sur les réseaux sociaux.

L’objectif est de rassembler 2 ou 3 délégués des Groupes Locaux et des différents Clubs scolaires d’éducation aux droits humains d’Amnesty International sur le territoire national. Cette rencontre devrait permettre à ces derniers de discuter autour des thématiques de l’heure et de renforcer leurs capacités.

Le virtuel, une première pour cette année

D’habitude, le Forum rassemble en présentiel plus de 200 jeunes, mais cette année l’on doit faire avec la crise sanitaire. « Nous sommes reconnaissants, en dépit de la crise sanitaire, d’avoir pu nous réunir et apprendre ensemble dans le cadre des droits humains. Chaque génération a le devoir de trouver des approches de solutions aux défis qui se posent en son temps », a indiqué Roger Kodzo KLOMEGAH, Coordonnateur Jeunes d’Amnesty International.

Plusieurs activités ont été annulées à cause de la pandémie, mais le digital est resté le canal privilégié pour offrir de nouvelles alternatives aux jeunes d’Amnesty International. « Nous n’avions pas pu, cette année, faire de l’ecojogging, jouer au foot ou faire des visites d’entreprises. Nous avions certes réussi à mobiliser 70 jeunes des contrées les plus reculées du Togo et les outiller sur le droit numérique, les campagnes digitales et bien d’autres afin qu’ils soient un vecteur de paix et de lumière dans leurs communautés », a-t-il ajouté.

Une formation adaptée aux besoins actuels

Plusieurs aspects ont été abordés lors de cette rencontre virtuelle. Ainsi donc, au cours de ces deux jours, les participants ont été entretenus sur : Créer des comptes sur les réseaux sociaux ; Militer en tant de crise Théorie et pratique ; Engagement responsable sur les réseaux sociaux et Amnesty International et les droits de l’homme. Des modules qui n’ont pas laissé indifférents les participants qui y voient une primordialité. « Je voudrais ici exprimer toute ma gratitude aux organisateurs qui n’ont ménagé aucun moyen pour adapter ce forum au contexte actuel. Ces deux jours ont été d’une très grande satisfaction pour nous les participants. Nous quittons avec un engagement ferme de partager cette formation avec nos bases respectives », a exprimé Zarifou TCHADOUWA, participant. « Nous sommes désormais outillés pour être de bons cybers militants et dans le strict respect des règles et mesures de prudence dans l’utilisation des réseaux sociaux », a-t-il souligné
Par ailleurs, le Coordonnateur Éducation aux Droits Humains (EDH), Junior LASSEY, s’est dit conquis par cette édition 2020 du Forum qui a pu être faite malgré les difficultés de tout bord.

Rappelons que normalement durant ces Forums, les jeunes viennent d’un peu partout et partagent ensemble 3, 4 ou 5 jours ensemble en effectuant diverses activités. Ils visitent des entreprises et des lieux d’incarcération des enfants en conflit avec la loi. Ils participent à des concours, apprennent à se connaître, à s’accepter et à former une famille. Les deux dernières éditions de cette rencontre s’étaient tenues à Dapaong puis à Lomé.

Cette session digitale du Forum était aussi une occasion pour les organisateurs de proclamer les résultats du Concours de Rédaction. Ce concours qui avait pour thème « Le Vivre ensemble en période de crise sanitaire avec les droits de l’Homme ».

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *