Togo : don de l’ACB à l’école primaire publique d’Agbodjekpoé

L’Association Clémence et Bénédiction (ACB), a opéré un important don à l’école primaire et publique d’Agbodjekpoé. C’est à l’occasion de…


[bsa_pro_ad_space id=4]

L’Association Clémence et Bénédiction (ACB), a opéré un important don à l’école primaire et publique d’Agbodjekpoé. C’est à l’occasion de la rentrée administrative ce 26 octobre 2021. La rentrée scolaire 2022-2021 proprement dite est prévue pour le 02 novembre 2020. Ainsi, les écoles s’activent afin de relancer cette nouvelle année le plus sereinement possible.

Par cette action, l’Association Clémence et Bénédiction entend combler les déficits matériels auxquels fait face cette école. Un geste vivement apprécié par les responsables de cette école.

Un don bienvenu de l’Association Clémence et Bénédiction

Ce don de l’Association Clémence et Bénédiction constitué de 10 tables bancs viendra résoudre un tant soit peu un problème sérieux auquel est confronté l’établissement. En effet, l’établissement qui contient 150 élèves ne disposait que de 40 tables bancs.

« Vous aviez constaté que dans les villes il ya déjà les tables bancs, les établissements sont en bon état », a déclaré Jules Ferry Agbo, secrétaire général de l’Association Clémence et Bénédiction.

« Mais dans les villages le besoin se fait sentir. Là où il ya un besoin nous devons travailler dur pour résoudre petit à petit ces besoins pour le bien de nos communautés », a-t-il ajouté.

Ce don a, donc, été réceptionné par les premiers responsables de l’établissement scolaire en présence des autorités. Le directeur de l’EPP Agbodjekpoé, M. Hotounou Akoute, très ému par ce geste a exprimé toute sa reconnaissance au donateur. « C’est une joie immense qui m’anime et ce geste me va doit au cœur. D’abord nous avions un besoin de table blanc dont le besoin se faisait sentir depuis un moment », a-t-il souligné.

« (…) subitement la COVID 19 est arrivé (…) les enfants doivent appliqués les principes de distanciation. On pensait à comment faire pour la nouvelle rentrée et subitement ce don est arrivé », a-t-il indiqué.

Un problème récurrent dans les contrées lointaines

En effet, plusieurs localités du pays ne disposent pas d’infrastructures scolaires adéquates. Du manque de tables bancs au manque d’enseignants en passant par le manque de matériel de travail, ils sont nombreux ces problèmes qui gangrènent le secteur éducatif.

L’on se rappelle de l’école primaire publique d’Amato, un petit village du centre du Togo sans chaises et sans tables. Des poutres de bois en guise de bancs, un toit en tôle troué et des murs en paille.

Depuis la création de l’école il y a 20 ans, ils sont de plus en plus nombreux à venir étudier, mais l’école n’avait ni chaises ni pupitres. Les élèves tentaient d’apprendre à lire et à écrire tant bien que mal.

Une initiative qui est donc à féliciter et à encourager. Ceci pourrait aider le gouvernement dans sa politique de l’éducation pour tous à couvrir les zones lointaines.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *