Coopération décentralisée: la diplomate Jocelyne Caballero en tête-à-tête avec Florence Kouigan

La commune de l’Ogou 1 à Atakpamé, dans la région des Plateaux, a reçu la visite de la diplomate Jocelyne…

Parredaction Catégorie Dossiers le 24 février 2021 Étiquettes : , , , ,

La commune de l’Ogou 1 à Atakpamé, dans la région des Plateaux, a reçu la visite de la diplomate Jocelyne Caballero, Ambassadrice de France au Togo. Les discussions entre Madame le Maire Florence Yawa Kouigan et la diplomate française ont essentiellement tourné autour de la coopération décentralisée.

En effet, la diplomate Jocelyne Caballero a entrepris, depuis un certain temps, une série de visites des communes du pays. En dehors de la municipalité d’Ogou 1, Jocelyne Caballero a été reçue en audience par plusieurs communes de la ville de Lomé dont les communes du Golfe 4, Golfe 5 et Agoenyévé 3.

Le développement de nos territoires au cœur des attentions de la diplomate Jocelyne Caballero

La France et le Togo entretiennent d’excellentes relations dans divers domaines. Ainsi, le pays d’Emmanuel Macron accompagne le Togo dans la mise en place et l’exécution de certains projets d’intérêt général.

Il faut reconnaître que la France fait partie des pays ayant une expérience en matière de la décentralisation. Ainsi, les discussions entre l’Ambassadrice et les élus locaux entrent dans le cadre du renforcement des liens de coopération entre les deux nations.

À Atapkamé, Florence Yawa Kouigan et la diplomate Jocelyne Caballero ont évoqué les questions relatives au développement de territoires et à la coopération décentralisée.

Une initiative saluée

« C’est avec beaucoup de plaisir que nous avons, à cette occasion, offert à Mme l’Ambassadrice de symboliques présents bien de chez nous », a indiqué la Maire Yawa Kouigan. En effet, Mme Kouigan est, également, la présidente de la Faîtière des Communes du Togo.

Les échanges avec la diplomate française ont porté aussi sur la fonction de l’organisation. La présidente de la FCT a donc salué l’initiative de l’Ambassade de France au Togo. « Merci pour cette visite qui est l’amorce d’un véritable dialogue fructueux et mutuellement bénéfique entre les communes togolaises et les collectivités territoriales françaises, à l’instar de l’historique Atakpamé », a souligné Mme Kouigan.

Lire aussi / Décentralisation: bientôt un Guide d’élaboration d’un PDC au Togo

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *