Togo : la deuxième édition de l’AFIS, l’industrie financière panafricaine, annoncée à Lomé

L’élite de l’industrie financière africaine, Africa Financial Industry Summit (AFIS) se réunira pour sa deuxième édition, les 28 et 29…

Parredaction Catégorie Finance le 2 août 2022


L’élite de l’industrie financière africaine, Africa Financial Industry Summit (AFIS) se réunira pour sa deuxième édition, les 28 et 29 novembre 2022 prochains à Lomé, dans la capitale togolaise. Fondé en 2021 par Jeune Afrique Media Group avec le soutien de l’IFC (Groupe de la Banque mondiale) et l’Africa CEO Forum, l’AFIS organise son premier rassemblement en présentiel dans le pays de Faure Gnassingbé. La première édition s’étant déroulée entièrement en ligne. En effet pendant deux jours, des conférences, ateliers et tables rondes permettront aux leaders de l’industrie africaine de contribuer à la relance économique du continent.

AFIS-2022,  favoriser l’émergence d’un secteur panafricain des services financiers

Le développement de l’Afrique dépend de la mise en place d’un secteur financier efficace, inclusif et durable. Mais, il est actuellement fortement soumis aux chocs mondiaux. Les pressions inflationnistes, l’instabilité monétaire et l’aversion au risque des investisseurs menacent la capacité de l’industrie financière africaine à s’adapter aux changements technologiques qui révolutionnent les marchés bancaires et financiers.

Togo : la deuxième édition de l'AFIS, l'industrie financière panafricaine, annoncée à LoméDans un contexte de résilience à travers des tables rondes et des ateliers pratiques, plus de 500 participants provenant de 30 pays du secteur financier africain vont aborder à Lomé les défis majeurs auxquels la finance africaine doit se préparer. Ils sont entre autres CEO, banquiers, fintech, opérateurs de mobile money, investisseurs institutionnels, opérateurs de marchés de capitaux et institutions de financement du développement, mais aussi régulateurs et ministres des Finances.

A l’occasion, il devrait y avoir notamment des personnalités comme Makhtar Diop, directeur général et vice-président exécutif de l’IFC, Sitoyo Lopokoiyit, PDG, M-PESA, Nezha Hayat, présidente de l’autorité marocaine du marché des capitaux, les gouverneurs du BEAC, de la BCEAO et de la banque centrale du Kénya, ou Mary Wangari Wamae, administratrice exécutive de Equity group holdings.

AFIS identifie quatre piliers essentiels pour l’avenir de la finance africaine

L’objectif d’AFIS est de construire une industrie financière robuste au service de l’économie réelle et du développement durable. Pour cette deuxième édition, l’élite de l’industrie financière panafricaine identifie quatre piliers essentiels pour l’avenir de la finance africaine.

Précisément, « Le premier pilier, c’est tout ce qui concerne la digitalisation financière (les fintechs, le Mobile money, etc). Le deuxième pilier, c’est la finance verte (Sustainable Finance) et le troisième est relatif à l’intégration économique, la Zlecaf. Il y a une quatrième thématique qui s’est invitée à l’aune de la période d’inflation élevée que nous traversons. Il s’agit de l’impact de l’inflation sur la solidité de l’industrie financière africaine et les perspectives », a énuméré celui qui pilote également les programmes et contenus éditoriaux du Africa CEO Forum.

Togo : la deuxième édition de l'AFIS, l'industrie financière panafricaine, annoncée à LoméSelon Amir BEN YAHMED, Président de l’Africa CEO Forum « L’industrie financière africaine est l’une des plus dynamiques au monde avec des marges de progression exceptionnelles, dans un contexte de très forte croissance démographique. L’adoption récente de la Zone de libre-échange continentale représente une opportunité unique de repenser l’industrie financière africaine à l’échelle continentale, tout particulièrement dans un contexte de redéfinition de l’architecture financière mondiale ».

Enfin, dans une Afrique où l’industrie financière est en pleine croissance et de nouveaux usages pionniers émergent, les organisateurs d’AFIS disent vouloir « encourager l’innovation et impacter l’économie du continent ».

Perside Katanga

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.