vendredi, janvier 27, 2023


Togo : Prise de fonction des 48 nouveaux délégués-pays du HCTE

Les 48 nouveaux délégués-pays du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE) ont enfin pris leurs fonctions. C’était au cours…

Parredaction Catégorie Politique Société le 24 novembre 2022 Étiquettes : , , ,


Les 48 nouveaux délégués-pays du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE) ont enfin pris leurs fonctions. C’était au cours d’une cérémonie ce mercredi 23 novembre à Lomé. C’était en présence du ministre en charge des Affaires Étrangères, Prof. Robert Dussey, des députés et représentants des organisations internationales et diasporiques.

Élus en octobre 2022, ils sont repartis dans quatre zones dans le monde (dont 22 pour l’Afrique, 14 pour l’Europe, 5 pour la zone Amérique-Caraïbes et 7 pour la zone Asie-Océanie) et représentent une diaspora estimée à 1,5 million de membres. Ces nouveaux délégués-pays ont désormais trois ans pour défendre les ressortissants togolais à l’extérieur.

Des nouveaux délégués-pays pour l’HTCE

Le processus électoral lancé en juillet dernier a connu son apothéose ce mercredi avec la prise de fonctions officielles des nouveaux délégués-pays. C’était à la faveur d’un Forum sur leurs missions et responsabilités. Lors de la cérémonie, le Prof Robert Dussey n’a pas manqué d’exprimer sa reconnaissance à l’endroit de la diaspora togolaise qui contribue au développement socioéconomique du pays. Il a également tenu à féliciter les 77 premiers délégués-pays dont la mandature est arrivée en terme.

À l’égard des nouveaux délégués-pays tout récemment élus, il les a invités à relever les défis qui les attendent durant les trois années de leur mandat. “Les Togolais établis à l’extérieur constituent une région à part entière. Partout où ils sont, nos compatriotes sont des hommes et des femmes très actifs dans les secteurs économiques en termes de création de richesses. Il est indéniable que leur contribution à l’économie togolaise ne pèse plus que l’aide extérieure apportée au Togo”.

Selon le représentant résident du Programme des Nations Unies au Togo (PNUD), Aliou Dia, l’initiative est salutaire, car elle permet « aux Togolais de l’extérieur de prendre part activement à la transformation multisectorielle du pays ».

Lire Aussi : Énergie : un nouvel accord pour l’extension de la centrale photovoltaïque de Blitta

Porter assistance à la diaspora

Avant leur départ programmé ce jeudi, un dîner a été offert en l’honneur des 48 délégués-pays. Une occasion de resserrer les liens et leur souhaiter un bon retour dans leur pays d’accueil respectif.

Pour rappel, le HCTE est un organe consultatif, non partisan, à but non lucratif. Il a été mis en place en juillet 2019. Il se positionne comme une interface entre le gouvernement et la diaspora togolaise et son implication contribue au développement du Togo.

En effet, les délégués-pays sont des ambassadeurs chargés d’assurer la promotion du pays et des conseillers en investissement. Leur mission est d’orienter les Togolais de l’extérieur vers des secteurs où la diaspora joue un rôle non négligeable dans le développement économique du pays.

Nabuch Aboubakar

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *