Décès en plein travail de Mme Ornella Lainé : la surprenante réaction des Sages-femmes du Togo

L’Association des Sages-Femmes du Togo (AS.SA.FE. TO) vient de rompre le silence. L’allure que prend l’affaire relative au décès de…



L’Association des Sages-Femmes du Togo (AS.SA.FE. TO) vient de rompre le silence. L’allure que prend l’affaire relative au décès de Mme Ornella Lainé au CHU Sylvanus Olympio, lorsqu’elle accouchait, n’a pas laissée indifférente l’AS.SA.FE. TO.

Ce dimanche, 17 octobre 2021, plus d’une semaine après le décès de la victime, l’Association des Sages-Femmes du Togo se prononce par le biais d’un communiqué. Selon certains médias en ligne, la famille éplorée a dit son intention de porter plainte, suite à l’inhumation le 15 octobre dernier.

Les motifs du silence des sages-femmes du Togo  

Décès en plein travail de Mme Ornella Lainé : la surprenante réaction des Sages-femmes du TogoSelon la présidente des Sages-femmes du Togo, Adjowa d’Almeida Adandogou, le silence a été observé par respect pour la mémoire de madame Ornella Lainé. À travers cette sortie, Mme Adandogou, dit s’incliner en son nom et celui des membres de l’association devant la mémoire. « Je voudrais aussi et surtout confier les cœurs éprouvés par cette tragédie à la consolation divine », a-t-elle ajouté.

Le décès de Mme Ornella Lainé, 29 ans, est un rappel pour tous les acteurs de la santé maternelle et néonatale. C’est ce qu’a fait savoir la présidente de l’ASSAFETO, tout en rappelant la nécessité pour tous les acteurs concernés de redoubler d’efforts.

Notamment, pour minimiser les risques létaux lors de la prise en charge de la grossesse, de l’accouchement et des heures qui le suivent. Puisque, ces moments sont toujours un moment de vulnérabilité immense pour la mère et son enfant.

Les Sages-femmes du Togo déterminées à situer les responsabilités   

Les Sages-femmes du Togo ne comptent pas laisser impunis les responsables de ce drame. « Il est, à chaque fois que cela arrive, difficile d’accepter qu’une femme puisse mourir en accomplissant l’acte le plus grand au monde : donner la vie. Notre sœur, notre fille ne sera pas un nom de plus sur la funeste liste », a déploré Adjowa d’Almeida Adandogou.

Cette fois ci, l’ASSAFETO ne compte pas rester les bras croisés. Elle s’engage à faire la lumière sur les circonstances du décès de la victime. Pour cela, annonce la présidente, plusieurs réunions ont été tenues avec les autorités et les acteurs indiqués.Décès en plein travail de Mme Ornella Lainé : la surprenante réaction des Sages-femmes du Togo

« Nous veillerons à ce que les responsabilités soient situées », précise le communiqué. Aussi, l’ASSAFETO dit s’engager à communiquer les résultats de la procédure en cours afin d’informer les proches et l’opinion de ses conclusions.

Il faut préciser que ces situations dramatiques entachent les efforts du Chef de l’Etat en matière de la santé de la mère et de l’enfant.

CA

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.