mercredi, septembre 22, 2021


Togo/Syndicalisme : le CSI-Afrique veut redynamiser la jeunesse

L’Organisation Régionale Africaine de la Confédération Syndicale Internationale (CSI-Afrique) veut intéresser les jeunes travailleurs à la chose syndicale. En effet…

Parredaction Catégorie Dossiers le 16 décembre 2020 Étiquettes : , ,


L’Organisation Régionale Africaine de la Confédération Syndicale Internationale (CSI-Afrique) veut intéresser les jeunes travailleurs à la chose syndicale. En effet le manque d’intérêt de la jeunesse croissant dont font face les syndicats a poussé à l’organisation d’un atelier de 3 jours dont les travaux ont démarré lundi à Lomé.

Ces travaux serviront de point de départ pour contrer le désintéressement auquel font face les associations syndicales.

Des travaux pour remobiliser les jeunes

Cette rencontre a eu lieu en présence de plusieurs jeunes et des représentants syndicales ainsi que du responsable CSI-Afrique. « Le mouvement syndical doit montrer aux jeunes l’évidence et la pertinence de leur participation aux mouvements syndicaux », a indiqué Joseph Toe, le responsable de l’organisation à l’ouverture des travaux. Ceci pourra être effectif au moyen « des témoignages et exemples des leaders syndicaux qui ont bénéficié de ses avantages et des luttes syndicales pour l’amélioration de leurs conditions de vie », a-t-il ajouté.

Le porte-parole de la Confédération Syndicales des Travailleurs du Togo (CSTT), Emmanuel Agbenou, a montré une inquiétude croissante par rapport à la relève. « Le mouvement syndical a besoin d’une relève, et les jeunes constituent ce maillon fort du syndicalisme de demain », a souligné le porte-parole. « Il est donc nécessaire de renforcer » les capacités des jeunes, leur donner les outils qu’il faut pour leur permettre de jouer ce rôle de relève de demain », a-t-il précisé.

Essence et rôle du CSI-Afrique

L’Organisation Régionale Africaine de la Confédération Syndicale Internationale (CSI-Afrique) est une organisation syndicale panafricaine créée en novembre 2007. Elle résulte de la fusion de deux anciennes organisations syndicales africaines, à savoir l’ORAf-CISL et l’ODSTA. La CSI-Afrique compte 17 millions de membres déclarés et 101 centrales syndicales affiliées dans 51 pays africains. Le siège de la CSI-Afrique est actuellement à Lomé au Togo.

Les rôles que l’organisme joue sont de tout genre. Nous citons : Œuvrer pour le plein-emploi, un emploi productif et décent, et pour l’élimination de toute discrimination fondée sur la race, le sexe, la nationalité ou la croyance. Lutter pour l’amélioration des conditions de travail et de vie, l’instauration, le maintien et l’élargissement de la sécurité sociale à tous. Maintenir et développer des organisations syndicales libres, fortes, indépendantes, démocratiques, puissantes et efficaces aux niveaux international, national et sous-régional.

Chercher la reconnaissance et l’application universelles des droits syndicaux. Continuer à créer, maintenir et développer des organisations syndicales. Elle est actuellement dirigée par Mody Guiro.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *