Covid-19 : Un rebond lié à l’apparition de nouveaux sous-variants

Le Togo est confronté à une nouvelle vague de Covid-19. Après plusieurs mois d’apaisement, le virus circule plus activement, a…

Parredaction Catégorie Santé le 30 juin 2022 Étiquettes : , ,


Le Togo est confronté à une nouvelle vague de Covid-19. Après plusieurs mois d’apaisement, le virus circule plus activement, a indiqué Mohaman Djibril, responsable de la Coordination Nationale de Gestion de la Riposte (CNGR). C’était lors de la conférence de presse hebdomadaire de la CNGR à Lomé.  A cet effet, le ministère de la santé a réitéré le mercredi 29 juin 2022, l’intérêt de la vaccination et des doses de rappel dans un contexte où les autorités ont autorisé la reprise des fêtes traditionnelles.

Une montée préoccupante

Covid-19 : Un rebond lié à l’apparition de nouveaux sous-variantsAprès une grande décrue des cas de contamination de Covid-19 en début mars 2022, les autorités sanitaires communiquent une ascension des cas. En effet, une centaine de cas ont été identifiés ces derniers jours à Lomé et à l’intérieur du pays. Deux décès ont été enregistrés. Ce rebond est lié à l’apparition de nouveaux sous-variants d’Omicron particulièrement contagieux et capables de contourner les défenses immunitaires.

Toutefois, si la protection des vaccins diminue avec le temps face à l’infection, ils restent efficaces contre les risques de formes graves. Les personnes de plus de 60 ans et les plus fragiles sont particulièrement concernées.

De ce fait,  les autorités sanitaires rappellent tout l’intérêt de la vaccination et des doses de rappel face à la remontée des cas. La campagne de vaccination anti Covid-19 est toujours en cours dans le pays.

Anticiper le pire 

Covid-19 : Un rebond lié à l’apparition de nouveaux sous-variantsPar un communiqué en date du 15 juin 2022,  les autorités ont autorisé la tenue des fêtes traditionnelles sur toute l’étendue du territoire national. Une nouvelle dont se réjouissent les togolais, car il s’agit d’une première fois depuis deux ans, notamment les luttes Evala en pays Kabyè (préfecture de la Kozah) qui auront lieu du 1er au 17 juillet 2022.

Toutefois, la prudence reste de mise. A cet égard, le ministère de la Santé a indiqué les règles à respecter pour participer aux fêtes traditionnelles. Les participants devront présenter une preuve de vaccination contre le Covid-19. Également, respecter les mesures barrières qui comprennent le port du masque. Des centres de vaccination seront installés sur les différents sites pour les personnes pas encore protégées.

La population doit nécessairement continuer par observer les gestes barrières et se vacciner. Des dispositions pour se protéger contre de nouveaux variants.

Perside Katanga

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.