Covid-19 : le Togo reçoit un don de la Turquie

Ce lundi 06 décembre 2021, le Togo a reçu un don de la Turquie constitué d’un nouveau lot de vaccins….

Parredaction Catégorie Santé le 7 décembre 2021 Étiquettes : , ,


Ce lundi 06 décembre 2021, le Togo a reçu un don de la Turquie constitué d’un nouveau lot de vaccins. Il s’agit d’une cinquième catégorie de vaccin que le pays réceptionne dans le cadre de sa campagne de vaccination contre le coronavirus.

La nouvelle cargaison de vaccins reçue par le ministre de la santé, ce lundi à l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma, est composée de 210 000 doses de vaccin de Sinopharm. Ce don de la Turquie est le fruit des bonnes relations entre Ankara et Lomé.

Question soulevée, don de la Turquie

Covid-19 : le Togo reçoit un don de la TurquieLe 17 octobre dernier, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a entamé une nouvelle tournée africaine pour renforcer son partenariat avec le continent. Dans ce cadre, il a effectué une visite d’amitié et de travail à Lomé le 19 octobre. La question de la lutte contre cette nouvelle pandémie était, également, au cœur des discussions entre les présidents togolais et turcs. C’est ce qui a abouti à ce don de la Turquie.

Pour Esra Démir, Ambassadrice de la Turquie au Togo, « ces 210 000 doses de Sinopharm qui sont venues aujourd’hui, c’est un signe d’amitié et de coopération entre les deux pays, entre nos deux présidents bien sûr. C’est une question qui a été soulevée pendant la visite de notre président et donc on a essayé de le faire le plus vite possible. »

Risques de rupture de vaccins nuls

En effet, cette cinquième catégorie de doses de vaccin qui constitue un don de la Turquie vient renforcer la stratégie vaccinale déjà mise en branle par les autorités togolaises dont les résultats sont assez évidents.

Covid-19 : le Togo reçoit un don de la TurquieSelon le professeur Moustafa Mijiyawa, ministre togolais de la santé, « ces doses de vaccin vont nous permettre de renforcer davantage notre stratégie vaccinale mis en place sur l’impulsion du chef de l’Etat. C’est le lieu d’appeler nos populations à se faire vacciner avec les différents lots de vaccin que nous avons reçus. »

Aussi, les risques de rupture sont pratiquement nuls, a ajouté le ministre de la santé avant de préciser que « le défi réside dans la forte consommation des vaccins. Ceci va nous permettre d’atteindre l’immunité souhaitée. Nous avons un peu plus d’un million trois cent mille personnes vaccinées. »

Il faut rappeler que l’objectif des autorités togolaises est de faire le maximum en utilisant la totalité des vaccins mis à leur disposition dans le cadre de cette campagne de lutte contre la Covid-19.

Fafa A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.