Agriculture et Covid-19 : l’Etat aux cotés des producteurs agricoles togolais

Les producteurs agricoles togolais ne sont pas épargnés par les méfaits de la pandémie du coronavirus sur plusieurs secteurs. Le…

Parredaction Catégorie Economie le 29 juillet 2020 Étiquettes : , , , ,


Les producteurs agricoles togolais ne sont pas épargnés par les méfaits de la pandémie du coronavirus sur plusieurs secteurs. Le développement du secteur agricole étant au cœur des programmes de développement initiés par le gouvernement, il urgeait donc de réagir à la situation. Et le gouvernement vient en soutien au secteur 

Le gouvernement, pour assurer la résilience de l’agriculture togolaise face à la pandémie de la Covid-19 a lancé des mesures d’urgence pour soutenir les producteurs agricoles togolais dans la nouvelle campagne agricole et booster la production.

Les objectifs du plan de riposte

Afin de consolider la sécurité alimentaire et nutritionnelle, le ministère de l’agriculture a lancé un plan de riposte agricole Covid-19.

Il s’agit précisément des crédits d’urgence pour la campagne notamment l’octroi d’intrants aux producteurs agricoles togolais. Le plan fournira un appui en matériels agricoles et kits d’irrigation et de promouvoir des entreprises de placement de mains d’œuvre.

Egalement, il s’agira de fournir aux producteurs agricoles togolais un appui dans le détail. Le plan ambitionne notamment une production de 225 000 tonnes de coton, de près de 2 millions de tonnes de maïs, de près de 140 milles tonnes de Soja, et de plus de 330 milles tonnes de riz. A terme, l’objectif est de booster la production d’environ 228 milliards FCFA supplémentaires.

Un appel à recensement des producteurs agricoles togolais a été lancé

Pour atteindre ces objectifs, le gouvernement togolais, à travers son ministère de tutelle, a lancé un appel à recensement invitant les producteurs agricoles togolais à s’enregistrer.

Les producteurs nationaux sont invités à s’enregistrer pour bénéficier de ces mesures d’urgence, en soutien à la campagne agricole 2020-2021.

Chaque producteur devra, à cet effet, se faire enrôler auprès de son groupement de tutelle (par exemple, la NSCT, pour les cotonculteurs, et les PME/PMI agrégateurs opérant dans les filières à haute valeur ajoutée comme le soja), ou encore s’approcher des services déconcentrés du ministère dans leurs localités.

Lors des enregistrements, selon les informations, il est exigé aux producteurs agricoles togolais d’indiquer le numéro de leur carte d’électeur et un numéro de téléphone actif, par lequel ils pourront recevoir un crédit de campagne via leur porte-monnaie électronique.

Dans ce sens, il faut rappeler que le gouvernement a récemment annoncé pour novembre prochain la distribution de 15 000 Kits d’irrigations. Une initiative qui s’inscrit dans la dynamique du plan de riposte et qui permettra aux ménages ruraux d’avoir une sécurité alimentaire et nutritionnelle afin de participer d’une façon significative au rendement agricole national.

Lire aussi : https://lomegraph.com/togo-bientot-un-deploiement-de-15-000-kits-dirrigation-dans-le-secteur-agricole/

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.