Togo/Covid-19 : l’Université de Lomé lance un projet à l’égard des couches vulnérables

L’Université de Lomé est résolument engagée à porter assistance aux couches vulnérables de la population dans la lutte contre la…


[bsa_pro_ad_space id=4]

L’Université de Lomé est résolument engagée à porter assistance aux couches vulnérables de la population dans la lutte contre la Covid-19 au Togo.

Après la phase des recherches thérapeutiques dont les travaux ont abouti à des essais cliniques à base de phytomédicaments, l’Université de Lomé a lancé, le mercredi 21 octobre, une campagne nationale de sensibilisation et de distribution de produits aux populations, dénommée « Projet d’aide à la résilience face à la Covid-19 ».

Les objectifs du projet porté par l’université de Lomé

Le projet vise notamment à porter assistance aux populations vulnérables à travers la distribution gratuite des masques réutilisables et des solutions hydroalcooliques fabriqués à l’Université de Lomé. Elles sont destinées aux orphelinats sur l’étendue du territoire national. Il a, aussi, pour objectif d’outiller ces groupes cibles sur les mesures barrières à adopter pour limiter la propagation de la Covid-19.

Le projet a été officiellement lancé à la FSS-UL au cours d’une cérémonie présidée par le 1er Vice-président, Professeur Komlan Batawila. C’était en présence des enseignants-chercheurs, des Délégués généraux des étudiants et responsables d’associations estudiantines.

Il faut souligner que le « Projet d’aide à la résilience face à la Covid-19 » est une initiative du Collège des Délégués généraux des étudiants de l’Universitté de Lomé en collaboration avec des étudiants en Médecine et en Pharmacie. Il vise à aider les populations à améliorer leur résilience face à la Covid-19.

Déroulement du projet

En effet, du 22 au 31 octobre, il sera procédé dans le cadre dudit projet à la distribution de 6000 masques réutilisables et 900 litres de solutions hydroalcooliques à neuf (9) orphelinats répartis dans huit (8) villes des cinq (5) régions administratives du Togo. Et aussi, à la sensibilisation de la population cible, les responsables d’association et les leaders d’opinion sur les mesures barrières contre la Covid-19.

Chaque orphelinat ciblé dans les villes de Dapaong, Mango, Kara, Sokodé, Atakpamé, Kpalimé, Lomé et Tsévié, recevra 660 masques et 100 litres de solutions. Le projet va mobiliser 200 étudiants sur neuf (9) jours avec la tenue des activités indirectes de communication sociale par les médias (radio, télé, affichage) et réseaux sociaux sur toute l’étendue du territoire national.

Le projet a reçu un financement total évalué à 7.440.000 FCFA, dont un apport de 4.440.000 FCFA de l’AUF et les 3.000.000 FCFA restant supportés par l’Université de Lomé. Il sera piloté par la coordination du Collège des Délégués généraux des étudiants de l’UL sous la supervision de la Commission ad hoc de riposte au Covid-19 de l’UL. À travers cette initiative, l’UL entend exprimer une fois de plus sa solidarité à l’égard des couches vulnérables de la population togolaise. La devise de l’UL, faut-il la rappeler, est la foi en l’avenir du genre humain.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *