Covid-19: le Togo et le Ghana s’activent pour l’ouverture des frontières

Les stratégies de riposte contre la Covid-19 aux points d’entrée du Togo et du Ghana, deux pays voisins, font l’objet…

Parredaction Catégorie Santé le 2 mars 2021 Étiquettes : , , ,

Les stratégies de riposte contre la Covid-19 aux points d’entrée du Togo et du Ghana, deux pays voisins, font l’objet d’un atelier de réflexion à Lomé. Ouverts ce mardi, 02 mars 2021, les travaux de cette rencontre réunissent des experts impliqués.

Il s’agit pour les parties prenantes de mener des réflexions sur le renforcement de la préparation et de la riposte contre le coronavirus au point d’entrée des deux pays.

Consolider et harmoniser les efforts

Depuis le début de la crise sanitaire, les Etats ont pris des mesures restrictives pour limiter la propagation du virus. Plusieurs gouvernements dont celui du Togo ont procédé à la fermeture de leurs frontières terrestres.
La rencontre des experts de Lomé s’inscrit dans le cadre de la volonté des dirigeants ghanéens et togolais de consolider et d’harmoniser leurs efforts en matière de préparation et de riposte contre la Covid-19.

A travers cette action, ces pays voisins attendent, d’une part, renforcer la sécurité sanitaire et la collaboration transfrontalière. D’autre part, il s’agit d’assurer la formation des personnels exerçant au niveau des points d’entrée prioritaires entre le Togo et le Ghana. La finalité est de contribuer à l’amélioration des capacités de réponses.

Vers une ouverture imminente des frontières

La raison fondamentale même de cette rencontre est en lien avec les réflexions en cours pour l’ouverture des frontières. C’est ce qu’a fait savoir le Directeur togolais par intérim de la lutte contre la maladie et des programmes santé publique, Assane Amadi.

Pour ce faire, a-t-il précisé, il faut renforcer les capacités de nos personnels aux points d’entrée pour pouvoir faire face à l’afflux massif des populations qu’on observera bientôt.

Il est aussi question de mener des réflexions sur l’amélioration des capacités de surveillance des voyageurs. Comment dépister un voyageur malade ? Comment l’isoler ? Comment le prendre en charge ? Comment nous partager les informations sur tout ce qui se passe au niveau des frontières ? C’est à ces interrogations que les experts vont essayer d’apporter des réponses.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *