Covid-19/ Riposte au Togo: le comité préfectoral du Golfe remobilise les acteurs

Le comité préfectoral du golfes est vent debout contre la flambée des cas de la covid-19 dans la préfecture. En…


[bsa_pro_ad_space id=4]

Le comité préfectoral du golfes est vent debout contre la flambée des cas de la covid-19 dans la préfecture. En effet, d’après les statistiques, les cas positifs à la Covid-19 dans la préfecture du Golfe font 50% des personnes enregistrées au Togo. Une situation qui serait due au relâchement dans le respect des mesures barrières.

Face à la situation alarmante de la préfecture, le comité préfectoral du Golfe a interpelé une nouvelle fois les différents acteurs en vue d’une remobilisation pour la riposte contre la Covid-19.

Mardi, 02 fevrier 2021, une réunion s’est tenue avec les chefs traditionnels, les maires, les associations de jeunes ainsi que les Comités de Développement de Quartier (CDQ). Ils ont échangé sur le thème : « remobilisation des autorités traditionnelles et des leaders communautaires dans la lutte contre la pandémie dans les communautés à la base. Quelle action ? quel impact ? ».

le comité préfectoral du golfe mise sur l’Intensification de la sensibilisation sur le terrain

D’après le président des chefs traditionnels du grand Lomé, Djidjolé Detsu X, il a été constaté un relâchement dans l’observance des mesures barrières dans diverses localités. Par contre, les gestes barrières étaient très bien respectés par les populations au début de la crise sanitaire.

La réunion avec les autorités traditionnelles et les autres acteurs impliqués vise donc à réfléchir sur les différents moyens pour relancer la lutte. Il faudrait pour se faire trouver de nouvelles formules afin d’amener les populations à reprendre les habitudes qui sauvent.

« Pour ce qui concerne la chefferie traditionnelle, je dois vous rassurer que nous sommes toujours disposés à accompagner tous les acteurs de nos communautés à la base », a fait savoir Togbui Djidjolé Detsu X.

Des instructions fermes du comité préfectoral du golfe

A cette réunion de réflexion, le comité préfectoral du golfe, à travers le préfet Komaln Agbotsè, a tenu à rappeler les différentes mesures et instructions données aux différents acteurs à la base. En effet, les célébrations de mariages, l’organisation des cérémonies funèbres ainsi que les activités sportives sont interdites.

« Nous avons décidé à remobiliser notre troupe dans toutes les communes. Vous avez des communautés de veille dans les quartiers, dans les marchés, dans les hameaux les plus reculés. Nous avons donné l’instruction à tous les maires pour remobiliser et sensibiliser », a indiqué le préfet.

Il faut aussi préciser qu’à partir de maintenant jusqu’à nouvel ordre, les célébrations de cultes sont mises en veille. « Nous ne voulons pas que cette pandémie se propage davantage à Lomé », interpelle Komaln Agbotsè.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *