Cour des Comptes du Togo : les professionnels des médias s’approprient du fonctionnement de l’institution

La Cour des Comptes du Togo invite les professionnels des médias dans son monde. L’institution a réuni ce lundi, 17…

Parredaction Catégorie Dossiers le 18 mai 2021 Étiquettes : , , , ,

[bsa_pro_ad_space id=4]

La Cour des Comptes du Togo invite les professionnels des médias dans son monde. L’institution a réuni ce lundi, 17 mai 2021 à Lomé, une cinquantaine de journalistes autour d’un atelier de formation. Les participants sont issus des médias publics et privés.

Le thème retenu pour cette rencontre est : « rôle et fonctionnement de la Cour des comptes du Togo ». L’initiative a bénéficié d’une aide financière du Projet d’Appui à la Gouvernance Économique (PAGE). Après le Grand Lomé, la formation s’étendra à d’autres villes de l’intérieur du pays.

Réaliser le plan de communication de la Cour des Comptes du Togo

A travers cet atelier de formation des journalistes, la Cour des Comptes du Togo entend œuvrer à la réalisation d’une partie de son plan de communication. Élaborée depuis quelques années, cette stratégie a un double objectif.

Il s’agit non seulement pour l’institution de se faire connaître, mais aussi mieux faire connaitre ses différents travaux. Ainsi, la stratégie a permis à la Cour d’identifier ses parties prenantes qui sont en l’occurrence, les professionnels de médias.

« On s’est aperçu que la cour n’est pas suffisamment connue du public même par des masses médias en tant que tel », a expliqué Assiba Amoussou-Guenou, Conseiller-Maître à la Cour des Comptes. A l’issue des formations, a-t-il poursuivi, une plateforme sera mise en place pour maintenir une relation pérennante entre les journalistes et la Cour.

Amener les journalistes à maitriser le fonctionnement de la Cour des Comptes du Togo

L’article 107 de la Constitution du 14 octobre 1992 définit les missions de la Cour des Comptes du Togo. En effet, l’institution est chargée de juger les comptes des comptables publics. En clair, elle assure, entre autres, la vérification des comptes et la gestion des établissements publics ainsi que des entreprises publiques.

De ce fait, le renforcement des capacités vise à sensibiliser les professionnels des médias et les amener à mieux comprendre le fonctionnement de cette institution. Les échanges portent essentiellement sur la présentation, la communication institutionnelle et le cadre de la collaboration entre la cour des comptes et les médias.

La cour ambitionne d’outiller au total, cent soixante-dix (170) hommes et femmes issus des médias publics et privés sur l’ensemble du territoire national. Le but est de leur apprendre à « lire, comprendre et traiter les arrêts de la Cour des comptes ». Ceci, dans le but de développer ensemble, un excellent cadre de collaboration.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *