Côte d’ivoire : Konan Kouadio Bertin à nouveau candidat indépendant à la présidentielle

La probable candidature indépendante annoncée par Konan Kouadio Bertin (KKB) vient de prendre forme. Il a effectué, mercredi, son dépôt…

Parredaction Catégorie Politique le 28 août 2020 Étiquettes : , , , , ,

La probable candidature indépendante annoncée par Konan Kouadio Bertin (KKB) vient de prendre forme. Il a effectué, mercredi, son dépôt de dossier pour la présidentielle du 31 octobre. Sa démarche emboîte le pas à celle déjà effectuée y a quelques jours par le Président ivoirien Alassane Ouattara.

KKB, bien que candidat indépendant à ces élections, réaffirme son appartenance au Parti pour la Démocratie en Côte d’Ivoire (PDCI). Pour lui, sa participation à cette élection réitère son engagement au côté du peuple ivoirien. Un peuple qu’il voudrait servir davantage.

Une jeunesse ivoirienne représentée

La présidentielle prochaine en Côte d’ivoire annonce un duel majeur entre des octogénaires. C’est le cas notamment avec l’affrontement prévisible entre Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara. Un challenge auquel pourrait éventuellement s’ajouter Laurent Gbagbo et bien d’autres encore.

Cette prédominance des « vieux » à cette bataille politique n’est pas du tout au goût de l’ancien député du PDCI. Du haut de ses 52 ans, il estime que la jeunesse doit être présente dans ce challenge. Alors, il incarne cette génération jeune de leader politique capable de relever les défis de la nation.

« Les jeunes de Côte d’Ivoire ont besoin de se construire une vie dans un pays de paix. Ils ont droit à l’éducation, à la vie, à la santé et surtout la paix », a déclaré le candidat. Pour rappel, sa candidature comme candidat du PDCI avait été rejetée au profit de celui de Bédié.

Une seconde tentative

En 2015, KKB était candidat à l’élection présidentielle. Il a fini troisième avec 3,88 % des voix. Une prouesse qui l’incite à rééditer l’exploit. Ferait-il véritablement le poids face à ses concurrents qui sont de taille ? Ses supporters y croient dur comme fer. « Le peuple ivoirien a besoin de sang nouveau et je pense que KKB l’incarne bien », a soutenu un citoyen.

Toutefois, certains éléments à fournir manquent à sa candidature, en l’occurrence le dossier de parrainage physique et sur clé. Un manquement qu’il a lui-même avoué en ces mots « Il faut envoyer le dossier de parrainage physique, mais aussi sur clé. A ce niveau, j’ai accusé un peu de retard », a-t-il laissé entendre.

Il estime avoir obtenu son parrainage dans 28 régions sur 31 que compte le pays. Il est donc mieux parer face aux éventualités.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *