Coronavirus : A Oxford, un vaccin en phase d’essais porte ses fruits

Les chercheurs sont à pieds d’œuvre pour trouver un vaccin, afin de prévenir le coronavirus qui continue de sévir dans…

Parredaction Catégorie Santé le 23 juillet 2020 Étiquettes :

Les chercheurs sont à pieds d’œuvre pour trouver un vaccin, afin de prévenir le coronavirus qui continue de sévir dans le monde. Parmi les candidats en lice, figure le vaccin d’Oxford.

Les recherches pour trouver un vaccin anti-Covid portent leurs fruits. « L’Institut Jenner de l’Université d’Oxford pourra trouver le vaccin contre cette maladie d’ici décembre 2020, si 50 000 personnes prennent part à ses essais dans les six prochaines semaines », a déclaré lundi son Directeur, le Professeur Adrian Hill.

Les résultats encourageants des premiers essais cliniques

La déclaration du professeur Adrian participe des premiers résultats d’essais du vaccin développé par son équipe. Cela atteste sa fiabilité et sa réponse immunitaire sur l’homme.

En effet, les résultats des tests sur 1077 adultes britanniques publiés dans « The Lancet » indiquent que l’injection a produit de fortes réponses des anticorps et des cellules T, qui auraient des améliorations après une injection de rappel.

En plus, aucun effet indésirable grave n’a été signalé et les effets secondaires mineurs ont pu être contrôlés par le paracétamol. Selon, le New York Times, si le vaccin rassure et qu’il fonctionne, les premiers millions de doses pourraient être disponibles d’ici septembre prochain. Mais, il faut souligner que d’autres initiatives sont également en cours dans d’autres pays.

Les initiatives salutaires en cours dans d’autres pays

Au début du mois de juillet, le Président Donald Trump a annoncé que les USA auraient un vaccin ou un traitement contre le coronavirus «  bien avant la fin de l’année ». Ainsi, d’après les chercheurs de l’Université de Vanderbilt dans le Tennessee, les premiers essais du vaccin à deux doses ont ravivé le système immunitaire des personnes.

Le Nigéria est également en voie de déployer son vaccin anti-Covid. En attendant la validation des protocoles en vigueur par l’Organisation Mondiale de Santé (OMS), le Dr Oladipo Kolawole, Spécialiste en virologie médicale, immunologie et bio-technologie, a annoncé, à travers une conférence de presse, la disponibilité d’un vaccin « Made in Nigéria » dans dix-huit mois.

Il faut rappeler qu’une vingtaine de vaccins sont testés actuellement dans le monde, contre la Covid-19.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *