mercredi, décembre 7, 2022


Coopération : les points de la visite de Faure Gnassingbé au Japon

Dans le cadre d’une visite officielle au Japon, le Chef d’Etat togolais, Faure Gnassingbé, a échangé mercredi 28 septembre 2022…

Parredaction Catégorie international le 30 septembre 2022 Étiquettes : ,


Dans le cadre d’une visite officielle au Japon, le Chef d’Etat togolais, Faure Gnassingbé, a échangé mercredi 28 septembre 2022 avec le Premier ministre japonais Fumio Kishida.

Le Japon est un partenaire stratégique dans la mise en œuvre des orientations prioritaires de la politique nationale de développement au Togo.

Une visite pour une coopération bilatérale

Faure Essozimna Gnassingbé, achève une visite officielle au Japon après une séance de travail avec le Premier ministre japonais comme mentionné ci-haut. En effet, cette rencontre élargie à leurs délégations respectives est essentiellement axée sur les priorités du partenariat bilatéral.

Coopération : les points de la visite de Faure Gnassingbé au JaponLe Togo et le Japon entretiennent une coopération multiforme et dynamique marquée par plusieurs accords et conventions dans les domaines diplomatique, stratégique et économique.

Les projets en cours portent sur les infrastructures, la sécurité alimentaire et la réalisation de la cartographie numérique à travers l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et dans le cadre de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD)”, indique l’officiel ce jeudi 29 septembre dans un communiqué de presse.

Au cours de son séjour en terre japonaise, le Président de la République a également eu une rencontre en tête-à-tête avec l’Empereur Naruhito.  Soulignons que le chef de l’Etat a par ailleurs honoré de sa présence, ce 27 septembre 2022, les obsèques nationales du Premier ministre Shinzo Abe décédé au début du mois de juillet dernier.

Des actions concrètes

Coopération : les points de la visite de Faure Gnassingbé au JaponCes dernières années, le Japon a accompagné le Togo dans la mise en œuvre du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) et la réalisation des projets d’infrastructures. Précisément, la construction du nouveau port de pêche de Lomé et de deux ponts modernes sur les rivières Koumongou et Kara reliant les régions Centrale, de la Kara et des Savanes.

Le Japon a également renforcé les réserves alimentaires via le Kennedy Round, et apporté un soutien face à la Covid-19. On enregistre par ailleurs des aides dans le secteur de l’agriculture. Enfin, le Togo a bénéficié de l’accompagnement technique du Japon à travers la formation des cadres de son administration et des bourses de formation.

Perside Katanga

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.