Coopération : les priorités entre les agences des Nations Unies et le Togo fixées

L’orientation de la coopération entre les agences des Nations Unies et le Togo, a été au cœur d’une rencontre en…

Parredaction Catégorie international le 7 février 2022 Étiquettes :


L’orientation de la coopération entre les agences des Nations Unies et le Togo, a été au cœur d’une rencontre en fin de semaine dernière. Reçus par Madame le Premier ministre Victoire Dogbé, les représentants du système onusien ont fait le bilan des relations et une projection sur l’année nouvelle.

Le système des Nations Unies, à travers ses agences, entretient une bonne relation avec le Togo. C’est globalement ce qui ressort de cette rencontre avec la cheffe du gouvernement, élargie aux membres du gouvernement. Madame Dogbé n’a pas manqué de donner des orientations à ces agences conformément aux priorités du gouvernement togolais.

Nouvelles orientations des agences des Nations Unies

Coopération : les priorités entre les agences des Nations Unies et le Togo fixéesL’année 2021 a été passée en revue dans le cadre de la coopération entre le Togo et les agences des nations unies. Plusieurs domaines ont bénéficié de cette coopération, notamment l’éducation, de la santé, de l’assistance aux populations dans le cadre de la pandémie à la Covid-1.

Pour la nouvelle année, il a été question de définir des axes de coopération qui cadrent avec la Feuille de route du système des Nations Unies pour le Togo et celle du gouvernement Dogbé. Aussi, plusieurs secteurs sont placés en priorité comme la santé, l’éducation, la digitalisation des principaux services publics.

Madame le Premier ministre a exhorté les agences des Nations Unies, à « réduire la perte d’énergies et des ressources et se focaliser sur les interventions et atteindre les résultats tangibles », a déclaré Dr Fatoumata Binta Tidiane Diallo, représentante résidente de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Accord de violons

Coopération : les priorités entre les agences des Nations Unies et le Togo fixéesLa rencontre a été une occasion d’accorder les violons, comme l’a indiqué le Secrétaire Général du gouvernement, au sortir de la réunion. « En définitive, il a été constaté une convergence de point de vue et un alignement entre les agences du Système des Nations Unies et la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale », a déclaré M. Kanka-Malik Natchaba.

Du côté des agences Nations Unies, les conclusions sont les mêmes. Le Dr Diallo Fatoumata Binta Tidiane a résumé les orientations données par Madame Victoire Dogbé par un seul mot « l’accélération . Nous devons miser donc sur l’accélération de l’inclusion, de manière à ne laisser personne pour compte », a-t-elle expliqué.

Avant d’ajouter, « on s’est rendu compte que le développement inclusif constitue un volet important et le socle. Nous devons aller à la base et tout faire pour atteindre la population ». Il s’agira pour les agence des Nations Unies, de faire en sorte « que chacun puisse bénéficier des services dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale à laquelle on a souscrit ».

Boscar A.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.