UEMOA : les enquêtes sur les conditions de vie des ménages au cœur d’une rencontre à Lomé

Les conditions de vie des ménages des Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) font périodiquement l’objet d’une…



Les conditions de vie des ménages des Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) font périodiquement l’objet d’une enquête. Cette action soutenue par la Banque Mondiale entre dans le cadre du Programme d’Harmonisation et de Modernisation des Enquêtes sur les Conditions de Vie des Ménages (PHMECV).

Ce lundi, 02 août 2021, a démarré à Lomé, capitale togolaise, les travaux de la deuxième session du comité de pilotage dudit programme. Ce projet relatif aux conditions de vie des ménages dans l’espace régional est piloté par la Commission de l’UEMOA.

Lire aussi: Inclusion financière dans UEMOA: le Togo affiche une bonne performance en occupant la 3ème place du classement

Conditions de vie des ménages, évaluation du rapport d’activité 2020

En effet, le PHMECV vise à améliorer la disponibilité, la qualité et la comparabilité des indicateurs de suivi de la pauvreté et des conditions de vie des ménages dans les Etats membres. Au cours de cette rencontre de Lomé, les acteurs impliqués vont procéder à l’examen du rapport d’activité 2020.UEMOA : les enquêtes sur les conditions de vie des ménages au cœur d’une rencontre à Lomé

Les travaux, qui vont durer trois (03) jours, porteront aussi sur l’élaboration d’un plan de travail ainsi que le budget annuel 2022. Les activités sont dirigées par le Commissaire Mamadou Makthar Diagne, chargé du Département des Politiques Economiques et de la Fiscalité Intérieure (DPE) de la Commission de l’UEMOA.

« La commission de l’UEMOA, qui est un organe d’intégration économique monétaire régional des huit Etats, a besoin que toutes les données soient harmoniées pour pouvoir mener des bonnes politiques de développement », a fait savoir M. Mamadou Makthar Diagne.

A ne pas manquer: Concurrence au sein de l’UEMOA: les structures nationales font une mise à jour

Enquête sur les conditions de vie des ménages, le bienfondé de l’harmonisation

Selon le commissaire Mamadou Makthar Diagne, il est très important de se soumettre à l’exercice d’harmonisation. Cela permet, a-t-il indiqué, de faire une comparaison des chiffres. Le but étant, d’avoir des statistiques fiables et de qualité pouvant contribuer à assurer l’intégration économique régional.

UEMOA : les enquêtes sur les conditions de vie des ménages au cœur d’une rencontre à LoméLes enquêtes sont réalisées en une série de deux. Les enquêteurs se servent des outils de collecte modernes, harmonisés et respectant les normes et standards internationaux. L’initiative permet aux responsables des instituts nationaux de la statistique d’harmoniser afin de mieux maitriser les données.

Les explications de Mamadou Makthar Diagne font état du fait que le bien-être des populations est au cœur de toutes ces actions. Ainsi, les différentes parties prenantes réunies à Lomé vont mener les réflexions autour des prochaines enquêtes.

A ne pas rater: Togo : troisième pays le plus attractif des investissements dans l’espace UEMOA

 

C.A.

 

 

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.