Littérature : le concours du CACIT pour dénicher de meilleurs textes sketchs

Le concours du CACIT entre dans le cadre du projet dénommé « Jus in cultura ». Le Collectif des Associations…


Le concours du CACIT entre dans le cadre du projet dénommé « Jus in cultura ». Le Collectif des Associations contre l’Impunité au Togo (CACIT) offre aux mordus de la littérature une occasion se faire remarquer. L’organisation de défense des droits de l’homme vient de lancer un concours d’écriture.  

L’idée est de produire des textes de théâtres ou de sketchs qui feront objet d’un manuel d’éducation aux droits de l’Homme. Un accent sera mis sur les droits des enfants et des jeunes filles en particulier. Ainsi, 10 meilleurs textes du concours du CACIGT seront retenus et primés à l’issue de cette compétition littéraire qui porte sur le thème « Protégez nos droits ».

Les conditions de participation du concours du CACIT

Le concours du CACIT est destiné aux jeunes de 14 à 30 ans disposant d’un document prouvant son identité (copie de la carte d’identité ou naissance ou nationalité). Pour participer au concours, les candidats devraient écrire un texte de 8 pages maximum (page de garde incluse) dans la police « Calibri » avec « taille 11 ». Celui-ci devrait mettre en scène un ou plusieurs personnages dans un décor imaginaire ou non.

Les participants ont jusqu’au 18 Décembre 2020 à 17h00 GMT pour soumettre leur candidature. « Les textes pourront être déposés en version physique dans une enveloppe sous pli scellé au siège du CACIT sis à Hedzranawoé, sur le boulevard Haho, non loin de l’église Notre dame du Liban. Tel : +228 90 22 50 50 / 92 01 59 01 ».

Aussi, les textes peuvent être envoyés par mail à l’adresse : [email protected] avec pour objet « candidature pour concours Jus in Cultura ». Les candidats devraient prendre soin de mettre leurs noms sur la page de garde et joindre une copie de leurs pièces d’identité.

En quoi consiste « Jus in cultura » du concours du CACIT ?

Le projet « Jus in cultura » a pour objectif principal de contribuer à la promotion des droits de l’homme en milieu scolaire et universitaire. Ceci, à travers les activités socio-éducatives ludiques à l’instar des pièces de théâtres.

« Jus in cultura » a été initié en marge de la célébration 72ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme. C’est à l’occasion de la Journée Internationale des Droits de l’Homme célébrée chaque 10 décembre.

En rappel, le CACIT est un réseau d’associations et d’ONG engagés dans la défense et la promotion des droits humains. La mise en place de l’organisation a été motivée par les violences dont le Togo a été victime avant, pendant et après les élections présidentielles de 2005.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *