Togo : les journalistes et professionnels des médias formés sur la communication de crise

La communication de crise est au cœur d’une formation ce mardi avec les journalistes et professionnels des médias à Lomé….


[bsa_pro_ad_space id=4]

La communication de crise est au cœur d’une formation ce mardi avec les journalistes et professionnels des médias à Lomé. Celle-ci a été organisée par le ministère de la communication et des médias. La formation avait pour but de renforcer leurs capacités sur la communication de crise en cette période de crise de Covid-19.

Cet atelier était motivé par le rôle prépondérant que jouent les professionnels des médias dans la gestion des crises et catastrophes. La séance de formation a été axée sur le thème : « les crises et catastrophes et les parties prenantes dans une communication de crise ».

Un renforcement de capacités nécessaire sur la communication de crise

Durant cette formation, les journalistes et professionnels de média du public et du privé du grand Lomé, de la région maritime et des plateaux ont été outillés. Cela a porté concrètement sur comment communiquer en période de crise de Covid-19 au Togo.

La structure à mettre en place ainsi que les personnes qui doivent agir leur ont été notifiées. Ainsi désormais, ils pourront mieux sensibiliser et informer les populations sur la pandémie à coronavirus. Outre cela, ils se sont penchés sur les manquements observés dans la communication de crise au cours des mois précédents.

« 8 mois après la survenue du Covid-19, c’est seulement maintenant que les journalistes sont outillés. Ce qui est un peu en retard à notre avis », a déploré le formateur, Amévi Dabla. Aussi, il a exhorté les journalistes et professionnels des médias à continuer le travail et à s’investir davantage.

Un appel à anticipation

Le ministre en charge de la communication et des médias, Pr Akodah Ayewouadan, a félicité les médias pour le travail énorme abattu. La crise de la Covid-19 est une crise qui va vraisemblablement durer. Alors, face à cette recrudescence de la pandémie, il est serait prudent d’anticiper l’avenir.

« Depuis l’apparition de la crise sanitaire, votre contribution dans la sensibilisation des populations est exemplaire », a déclaré le ministre. « Votre implication sans relâche dans la lutte contre sa propagation a sans doute permis à notre pays de réduire les risques de contamination », a-t-il confié.

Alors, les journalistes étant des acteurs incontournables dans la gestion de la pandémie, le ministre compte sur leur totale implication. « Je demeure convaincu de l’atteinte des objectifs que nous nous sommes fixés en nous réunissant tout en nous souhaitant plein succès à nos travaux », avait-il déclaré.

La même formation est prévue pour le 27 octobre prochain à Kara. Elle sera destinée aux journalistes de la région centrale, de la Kara et des savanes.

Comments


Laisser un commentaire


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *